Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 15-2] La même foi que la foi d’Abraham (Genèse 15:1-6)

La même foi que la foi d’Abraham
(Genèse 15:1-6)
“Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c’est Éliézer de Damas. Et Abram dit: Voici, tu ne m'as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier. Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée ainsi: Ce n'est pas lui qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. Et après l'avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité. Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice.”


Abraham a-t-il cru la promesse de Dieu?

Comme nous pouvons le voir dans la lecture des Ecritures d’aujourd’hui, quand Abraham a regardé vers les étoiles du ciel, Dieu lui a dit: “Telle sera ta postérité.” Dieu a promis cela à Abraham, et Abraham a totalement cru en cette Parole de Dieu. Abraham a cru exactement ce que Dieu lui a dit, qu’il ferait que ses descendants soient aussi nombreux que les étoiles du ciel. Quand Dieu nous demande si nous croyons Sa Parole, nous devons aussi pouvoir répondre avec assurance: “Oui, je crois.” Seuls ceux qui peuvent donner cette réponse peuvent vraiment croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit aussi.
J’avais l’habitude de me lever tôt parfois et d’essayer de compter les étoiles du ciel. Si Dieu me dit de regarder les étoiles du ciel et me pose la même question qu’il a posée à Abraham, me disant: “Crois-tu Ma Parole?” alors je Lui répondrai en disant “oui.” Je Lui dirai: “Oui, Seigneur, je crois en Toi. Bien que mes actes soient insuffisants, je crois en Toi et en Ta parole. Je crois que Toi, qui es venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Tu es mon Sauveur. Seigneur, quand Tu es venu sur cette terre, Tu as porté tous mes péchés et malédictions et les a tous résolus. Comme je ne pouvais pas vivre selon Ta Parole, j’ai commis de nombreux péchés, et j’étais destiné à l’enfer à cause de ces péchés. Mais Tu es venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme pour moi, Tu as pris tous mes péchés une fois pour toutes, et as porté la condamnation de mes péchés à ma place en étant crucifié à mort. Je crois cela, Seigneur. Et je crois qu’à ma place, et à la place de tous les autres, Tu as été baptisé, as versé Ton sang à mort, es ressuscité des morts après trois jours, et es monté au ciel pour t’asseoir à la droite du trône de Dieu le père.” Je peux dire avec assurance: “Je crois en Ta justice. Je crois en toute la justice que Tu as accomplie pour moi. Et je crois en toutes Tes Paroles de promesse.”
Vous et moi avons reçu la rémission éternelle des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu, de tout notre cœur. Ce n’est pas en observant la loi devant Dieu que nous avons reçu le salut. Notre salut a été obtenu par notre foi en la Parole de Dieu et Sa justice révélée dans cette Parole. Ce que l’on peut appeler la vraie foi devant Dieu c’est la foi qui est basée sur la Parole écrite de Dieu, non sur ses propres actes. L’apôtre Paul a écrit: “parce qu’en lui [l’évangile] est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi” (Romains 1:17). Comme le dit ce passage, c’est en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous et moi avons reçu la rémission des péchés une fois pour toutes, non en marchant par la loi de Dieu.
Donc, si Dieu me demandait: “Crois-tu en Ma justice?” je Lui répondrais comme suit: “Oui, Seigneur. Je connais Ta justice et j’y crois sans douter. Je crois que Tu as expié tous les péchés de ma vie entière par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que Tu m’as rendu sans péché, et que Tu es ainsi devenu Mon Sauveur. Je crois que même si j’étais un pécheur par nature, tu as fait de moi un homme juste en expiant tous mes péchés par ta justice. Je crois que Tu as fait de moi Ton enfant. Je crois aussi que Tu m’as donné le Ciel et la vie éternelle.” Vous tous qui êtes assis face à ce pupitre devez aussi être en mesure de confesser cela. Si vous voulez vraiment être approuvé par Dieu et naître de nouveau comme Abraham, vous devez tous croire la Parole de justice de Dieu complètement.
Comme vous le savez très bien, à l’époque de l’Ancien Testament, Dieu a donné la parole de la loi aux pécheurs. Maintenant, je vais vous expliquer quels effets la loi de Dieu a eu sur nous, et quel genre de foi nous permet d’obtenir la justice de Dieu.
  


La Loi établie par Dieu

 
Les cinq premiers livres de l’Ancien Testament – Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome – sont appelés le Pentateuque. Parmi les nombreuses personnes qui apparaissent dans le Pentateuque, Dieu a appelé Abraham en particulier, et comme Abraham a cru la Parole de Dieu, sa foi lui a été imputée à justice. Dieu a fait d’Abraham l’un de Ses justes.
Abraham a reçu la rémission des péchés en croyant en la Parole donnée par Dieu de tout son cœur. Grâce à cette foi correcte en la Parole de Dieu, il est devenu membre du peuple de Dieu et un homme juste. Plus tard, quand le peuple d’Israël, c’est-à-dire les descendants d’Abraham, a été conduit par Moïse hors de 430 ans d’esclavage en Egypte et a traversé la Mer Rouge, Dieu a donné Sa Loi. En d’autres termes, Dieu a donné Sa Loi aux descendants d’Abraham assemblés dans le désert près du Mon Sinaï. Cette Loi a été établie par Dieu. Dieu l’a donnée aux humains, les descendants d’Adam, pour leur propre cause. En donnant 613 statuts et commandements que les humains devaient garder devant Lui, Dieu a établi la Loi qui doit être observée entre Lui et les êtres humains.
Cependant, le vrai but en établissant cette Loi était d’enseigner le peuple d’Israël et nous à travers la Loi de Dieu, au sujet de l’insuffisance de nos cœurs et de nos actes, et du péché que nous avons. Dieu a établi pas moins de 613 statuts dans Sa Loi. Mais ces statuts n’ont pas été donnés pour observer toute la Loi de Dieu. Quelle est la raison réelle pour que Dieu nous donne Sa Loi? Elle a été donnée pour que chaque être humain réalise que personne ne peut se tenir devant Dieu par ses propres actes de la chair. Autrement dit, ces 613 statuts ont été établis par Dieu pour que les êtres humains se voient eux-mêmes et réalisent qu’ils sont inévitablement destinés à l’enfer.
 


Un vœu erroné

 
Cependant, le peuple d’Israël de l’époque n’a pas réalisé l’intention de cette Loi établie par Dieu avec 613 statuts, et donc ils ont fait le vœu de garder et d’obéir à chaque commandement que Dieu avait donné.
Regardons Exode chapitre 24 ici: “Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles de l'Éternel et toutes les lois. Le peuple entier répondit d'une même voix: Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit. Moïse écrivit toutes les paroles de l'Éternel. Puis il se leva de bon matin; il bâtit un autel au pied de la montagne, et dressa douze pierres pour les douze tribus d'Israël. Il envoya des jeunes hommes, enfants d'Israël, pour offrir à l'Éternel des holocaustes, et immoler des taureaux en sacrifices d'actions de grâces. Moïse prit la moitié du sang, qu'il mit dans des bassins, et il répandit l'autre moitié sur l'autel. Il prit le livre de l'alliance, et le lut en présence du peuple; ils dirent: Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit, et nous obéirons. Moïse prit le sang, et il le répandit sur le peuple, en disant: Voici le sang de l'alliance que l'Éternel a faite avec vous selon toutes ces paroles” (Exode 24:3-8).
Et en Exode chapitre 20, Dieu a dit: “Tu n’auras point d’autre dieu devant Ma face; tu ne prendras point Mon nom en vain; tu ne te feras point d’image taillée – à la ressemblance de ce qui est au ciel, ou sur la terre, ou dans l’eau sous la terre; tu ne t’inclineras point devant elles ni ne les serviras; souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier; honore ton père et ta mère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne convoiteras point.” A partir d’Exode 20:1, Dieu a établi les dix commandements comme cela. Les quatre premiers commandements précisent nos obligations envers Dieu, et les six commandements restants précisent nos obligations les uns envers les autres en tant qu’êtres humains. Et à partir d’Exode chapitre 21 et suivants, Dieu parle des demandes éthiques qui doivent guider notre comportement envers Dieu et les autres humains. Par exemple, une demande est que nous ne devons pas blesser les autres afin de ne pas être blessé non plus. En d’autres termes, Dieu a parlé des obligations morales et éthiques que nous devons observer en tant qu’êtres humains.
Ainsi, Dieu a spécifié les dix commandements et d’autres statuts, et il y avait un total de 613 décrets. Il a ensuite dit à Moïse de lire tous ces commandements de Dieu au peuple d’Israël qui étaient inscrits sur un rouleau. Moïse mit ensuite la moitié du sang des sacrifices de paix dans des bassines et en aspergea le peuple d’Israël qui avait accepté la Loi de Dieu et promis de l’observer. Avec cet acte, nous pouvons voir que Dieu disait aux Israélites: “Si vous manquez d’observer ces 613 statuts que j’ai maintenant établis avec vous, vous mourrez comme ces animaux. Cette loi est l’alliance que vous et moi avons établie avec du sang.”
Cependant, à ce moment-là, le peuple d’Israël ne réalisait pas encore qu’il était incapable d’observer la Loi. Donc ils ont promis à Dieu: “Oui, nous allons garder et obéir à tous les statuts de la Loi.” Ce n’était pas tant que les Israélites de l’époque aient pensé qu’ils puissent ou non garder la Loi de Dieu, mais ils ont pensé qu’ils devaient l’observer de toute façon parce que c’était le commandement de Dieu. Cependant, Dieu savait à l’avance que le peuple d’Israël ne serait pas capable d’observer Sa Loi, et donc Il leur a donné le système sacrificiel du salut, de la rémission des péchés. Le salaire du péché c’est la mort. Mais pour tous les pécheurs incapables d’observer la Loi, Dieu leur a permis d’être purifiés des péchés en faisant des sacrifices selon le système sacrificiel juste exécuté par les sacrificateurs en accord avec la loi de la mort.
Mes chers croyants, vous et moi sommes simplement trop inappropriés pour observer tous ces 613 commandements de la Loi établie par Dieu. En d’autres termes, vous et moi ne pouvons pas éviter d’être condamnés pour nos péchés. Une fois que la Loi de Dieu est venue dans ce monde à travers Moïse, quiconque manque de vivre selon cette Loi doit porter la condamnation du péché. Dieu est le Tout-Puissant, le Législateur, et celui qui règne. Quand nous désobéissons à la Parole de ce règne, nous méritons la condamnation du péché. La justice de Dieu est stricte selon cette Loi. Quand nous enfreignons la Loi de Dieu, nous ne sommes pas pardonnés juste en demandant “Seigneur, veuille me pardonner”, mais nous devons être condamnés selon cette juste Loi de Dieu. C’est ainsi que cette Loi juste de Dieu est stricte et claire. Donc, puisque nous étions simplement incapables d’observer les statuts de Dieu, nous ne pouvions échapper à Son jugement. Peu importe combien nous avons essayé d’observer la Loi de Dieu, nous n’avons pas pu le faire nous-mêmes, et donc une autre loi, la loi juste du salut était nécessaire. Puisque chaque être humain qui est un pécheur devant Dieu ne peut éviter de mourir et être maudit selon la Loi de Dieu, il était absolument nécessaire qu’il y ait la loi du salut qui permette à chacun d’être sauvé de tous les péchés. Même si les humains sont incapables d’observer les statuts de la Loi de Dieu, le peuple d’Israël ne réalisait pas cela, et c’est pour cela qu’ils ont promis à Dieu qu’ils observeraient la Loi.
Dieu voulait-il alors établir la Loi pour juger le peuple d’Israël? Non. La Bible dit que Dieu nous a donné la Loi pour que nous réalisions nos péchés. C’est clairement expliqué en Romains 3:19-21: “Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.”
Qu’est-ce que cela signifie quand la Bible dit ici: “Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché”? Cela signifie que Dieu nous a donné la Loi pour exposer nos défauts. La fonction de la Loi est de nous permettre de réaliser notre péché, et que quiconque est pécheur doit porter la punition du péché.
Dans les communautés chrétiennes aujourd’hui, il y a beaucoup de dirigeants spirituels qui enseignent à leur assemblée que la Loi de Dieu doit être observée. Réfléchissez-y un moment. Combien de chrétiens essaient de vivre selon la Parole de la Loi et sont pourtant déçus de voir leurs faiblesses et manquements quand ils finissent par enfreindre la Loi? Bien sûr, c’est admirable que tous ces chrétiens essaient d’observer la Loi de Dieu et Ses commandements, mais nous devons réaliser clairement que nous ne pourrons jamais respecter la Loi de Dieu.
C’est pour cela que Dieu a établi le système sacrificiel par lequel les Israélites étaient purifiés de leurs péchés en offrant des animaux sacrifiés dans le Tabernacle. Au temps de l’Ancien Testament, quand on ouvrait la porte de la cour du Tabernacle et entrait, la première chose que l’on voyait était l’autel des holocaustes. Savez-vous ce que signifiait l’autel des holocaustes spirituellement? Pour être purifiés de leurs péchés, les gens de l’Ancien Testament amenaient un agneau ou un bouc sans défaut à l’autel des holocaustes, et transmettaient leurs péchés à l’animal sacrifié en posant leurs mains sur sa tête. Et quand le sang était versé du cou de cet animal sacrifié et donné au sacrificateur, le sacrificateur qui servait dans le Tabernacle acceptait ce sang, en mettait sur les cornes de l’autel des holocaustes, et versait le reste du sang par terre devant l’autel des holocaustes. La chair de l’animal sacrifié était ensuite coupée en morceaux. Les morceaux étaient ensuite mis sur l’autel des holocaustes et du feu était allumé en-dessous. Le feu dévorait alors toute la chair.
Que révèlent toutes ces procédures? Elles révèlent que même si le pécheur aurait dû être jeté en enfer, cet animal sacrifié portait ses péchés par l’imposition des mains et  était condamné pour lui. Ainsi, Dieu avait préparé deux choses à l’avance comme solution au problème de nos péchés. L’une était la Loi de Dieu, et l’autre était le système sacrificiel par lequel l’on effaçait ses péchés en les transférant sur l’animal sacrifié et en l’offrant à Dieu en le brûlant. Autrement dit, cela signifie que Dieu avait préparé l’animal à sacrifier et le souverain sacrificateur pour nous sauver du péché. Le sacrifice offert à l’autel des holocaustes était le Seigneur. Cet agneau sacrifié a pris tous nos péchés une fois pour toutes par l’imposition des mains, est mort à la Croix, est ressuscité des morts, et est ainsi devenu notre Sauveur éternel.
Cependant, nous continuons toujours à commettre le péché en vivant dans ce monde. Pour cette raison, le Seigneur nous a donné la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour que nous puissions être lavés même de toutes nos transgressions futures. Près de l’autel des holocaustes se trouvait une cuve. Cette cuve, faite de bronze, avait la forme d’une grande bassine, et était remplie d’eau. Après avoir coupé l’animal sacrifié en morceaux pour l’offrir sur l’autel des holocaustes, si le sacrificateur devait entrer dans le sanctuaire où se trouvait l’arche du témoignage de Dieu, il devait laver mains et pieds avec l’eau de la cuve de bronze sans faute avant d’entrer. C’est alors seulement qu’ils pouvaient éviter la mort. Les sacrificateurs étaient responsables du service des sacrifices qui effaçaient les péchés des gens, et quand les sacrificateurs cherchaient à entrer dans la présence de Dieu, ils enlevaient leur souillure avec l’eau préparée dans la cuve de bronze, et de cette façon ils pouvaient éviter d’être tués à cause de leurs péchés.
Cette cuve de bronze a été donnée comme le lieu où les sacrificateurs de l’Ancien Testament effaçaient leurs péchés. La cuve était faite de bronze. Quand nous regardons dans la Bible, nous voyons que la cuve était faite de miroirs utilisés par les femmes d’Israël. Il est écrit que la cuve avait été faite avec les miroirs que les femmes de l’époque utilisaient pour voir leur reflet. Il y a une raison particulière pour que Dieu utilise des miroirs de bronze pour faire la cuve du Tabernacle. C’est pour faire savoir que la Loi de Dieu est comme un miroir qui montre le reflet des gens. La Loi de Dieu est un miroir que Dieu nous a donné. Nous nous voyons dans un miroir. C’est avec un miroir que nous voyons comment est notre visage, notre tête, et notre corps. Sans miroir, nous ne savons pas s’il y a quelque chose de sale sur notre visage, et c’est pour cela que nous utilisons un miroir. Ainsi, Dieu nous a permis de réaliser à travers Sa Parole combien notre cœur humain et nos actes sont pécheurs, et combien nous avons de péchés, pour que nous recevions la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par le Seigneur. C’est la fonction de la Loi. La Bible dit: “c'est par la loi que vient la connaissance du péché.” La fonction de la Loi est de nous montrer nos péchés, et c’est pour cela qu’elle existe. En d’autres termes, Dieu nous a donné cette Loi pour nous montrer comment sont les pécheurs qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés.
Quel est alors le péché de la race humaine? Tout acte et pensée qui n’est pas en accord avec la volonté de Dieu est un péché. Autrement dit, tout manquement à la vie selon la Parole de Dieu est un péché. L’incapacité à vivre selon les 613 commandements établis par Dieu, l’incapacité à vivre selon la volonté de Dieu – ce n’est autre que le péché de l’humanité. Ce n’est pas seulement quand vous volez quelque chose que vous commettez le péché, mais vous êtes pécheur parce que vous êtes incapable d’observer la Loi établie par Dieu, et vous êtes né avec le péché. C’est le vrai péché devant Dieu.
La Loi de Dieu expose la nature pécheresse cachée en chaque pécheur. La Loi pointe le péché de ne pas vivre selon la volonté de Dieu. Par exemple, le commandement nous interdisant le meurtre révèle le fait que nous sommes en effet meurtriers. Dieu nous dit: “Quand tu es en colère, dans ton cœur tu veux frapper quelqu’un à mort, même si cette personne ne t’a rien fait. Sinon, tu désires que cette personne soit renversée par une voiture et meure.” Dieu dit que les mauvais désirs que vous avez dans votre cœur constituent tous le péché. Cela signifie qu’aux yeux de Dieu, les désirs méchants dans votre cœur et le péché qui est commis dans vos actes sont exactement pareils.
Puisque nous ne sommes pas divins mais humains, nous parlons seulement des péchés exposés extérieurement. Mais qu’en est-il du Dieu Tout-Puissant? Si nous voulons la preuve de nos péchés, Dieu donne la preuve irréfutable dans l’Ancien Testament. Demandez à Dieu: “Pourquoi suis-je pécheur?” Dieu vous dira alors: “Puisque tu es un descendant d’Adam, tu es né avec du péché. Par la transgression d’un homme plusieurs sont devenus pécheurs, et c’est ta semence. Puisque tu es descendant d’Adam, tu es automatiquement pécheur aussi.” Ainsi, la Parole de Dieu contient la preuve qui montre clairement que nous sommes tous pécheurs.
Dieu sait tout de nous, car Il est omniscient et omnipotent. Il connaît tout de notre nature fondamentale. Il sait ce qui est dans nos cœurs, comment nous agissons dans nos vies, et même quel genre de péché nous commettrons dans le futur. Donc Dieu nous dit: “A cause des péchés qui sont dans vos cœurs, vous porterez tous la condamnation de vos péchés. Vous mourrez à cause de vos péchés. Vous ferez face au jugement par le feu. Tout comme la chair de l’animal sacrifié est brûlée sur l’autel des holocaustes, vous serez jetés dans le lac de feu éternel et de souffre pour souffrir éternellement pour vos péchés.” La raison pour laquelle Dieu nous a donné le miroir de la Loi est de nous permettre de réaliser nos péchés et de chercher Jésus-Christ notre Seigneur.
Personne ne peut pratiquer la Loi de Dieu exactement telle qu’elle est – ni vous, ni moi, ni personne d’autre. Il n’y a personne dans ce monde qui puisse garder la Loi de Dieu parfaitement. Au contraire, par cette Loi Dieu veut que nos cœurs soient convaincus, et que nous admettions: “Oui, Seigneur, tu as raison. Nous sommes effectivement pécheurs.” Dieu nous dit de réaliser que nous sommes pécheurs de nature, puis d’être sauvés de tous nos péchés parfaitement en croyant en Dieu – c’est-à-dire en croyant que Dieu a porté tous nos péchés et les a tous expiés.
  


La foi juste

 
Quand Dieu nous demande: “Connais-tu Ma justice? Quelle est ta compréhension?” Nous devons répondre comme suit: “Seigneur, à tes yeux j’étais un pécheur destiné à l’enfer. J’étais quelqu’un qui méritais d’être condamné à tes yeux. Mais le Dieu d’amour est venu sur la terre sous le nom de Jésus-Christ incarné dans la chair d’un homme. Et à l’âge de 30 ans, ce Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain à ma place, et de cette façon la plus appropriée, Il a porté tous mes péchés et les péchés de l’humanité une fois pour toutes. Et en versant Son sang et en mourant à la croix pour mes péchés, Jésus a été condamné à ma place, et Il m’a ainsi sauvé de toute la condamnation du péché, de tous mes défauts, et du péché de ne pas avoir observer les 613 statuts de la Loi. De plus, comme tu as envoyé Jésus-Christ Ton Fils unique sur la terre, Il a porté tous mes péchés une fois pour toutes par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste. Je crois que le Seigneur m’a sauvé du péché de cette façon. Je crois que Tu m’as sauvé.”
Donc quand Dieu vous demande: “Crois-tu en Ma justice?” Nous devons être en mesure de répondre comme ceci: “Oui, Seigneur, je crois en Ta justice. Je crois en l’évangile de l’eau et de l’Esprit; je crois que Tu es le vrai Dieu; et je crois que Tu es devenu mon Seigneur et Sauveur. Afin de sauver un être insuffisant comme moi de tout péché, Jésus le fils de Dieu est venu sur terre une fois, a pris tous mes péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, et a été condamné à ma place. Je crois que le Seigneur est ressuscité des morts après trois jours et s’est assis à la droite du trône de Dieu le Père. Je crois que le Seigneur a fait toutes ces choses sur cette terre pour une seule raison, me sauver. Mes actes seront insuffisants jusqu’au jour de ma mort. Mais j’ai été sauvé par la justice de Dieu – non par mes actes, ni par la Loi.”
Mes chers croyants, connaissez-vous la justice de Dieu. Croyez-vous que Jésus-Christ, Dieu lui-même, est votre Sauveur? Croyez-vous qu’il a expié tous vos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous que Jésus-Christ a porté tous vos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain, a payé tout le salaire de vos péchés en versant Son sang à mort à la Croix, est ressuscité des morts, et s’est assis à la droite du trône de Dieu le Père? Croyez-vous que la naissance de Jésus sur la terre, Son baptême, Sa mort à la Croix, Sa résurrection, et Son ascension, ont été faits pour vous et moi?
Dieu nous demande toujours: “Connaissez-vous Ma justice?” Bien sûr, les actes de notre chair sont insuffisants. Cependant, nous avons foi en la justice de Dieu. Nous croyons en la justice de Dieu. En croyant en la justice de Dieu, nous sommes devenus des gens justes, sans péché, et sans défaut. Par notre foi en la justice de Dieu, nous sommes tous devenus Son peuple. Donc, nous pouvons dire avec assurance à Dieu: “Je n’ai pas de péché.” C’est parce que Jésus, plein d’amour, a porté tous nos péchés par le baptême qu’il a reçu au Jourdain. Et il a versé Son sang à la Croix. En croyant en l’eau et au sang de Jésus, nous sommes devenus justes. Vous et moi sommes de ceux qui croient en Jésus-Christ pleinement, le seul et unique Sauveur qui nous a délivrés de tous nos péchés.
Notre Dieu a dit: “Car en lui [l’évangile], la justice de Dieu est révélée par la foi et pour la foi.” Quel est l’évangile mentionné ici? En grec, le mot “évangile” c’est “euaggelion,” qui signifie “bonne nouvelle.” Quel est alors la nouvelle la plus joyeuse pour nous? C’est que même si nous étions destinés à l’enfer à cause de notre échec de toute une vie à garder les 613 statuts et commandements de la Loi de Dieu, Jésus-Christ est venu sur la terre et a porté tous nos péchés à notre place en étant baptisé, et nous sommes devenus sans péché en croyant en Lui. Ce n’est autre que la nouvelle la plus joyeuse et l’évangile.
En tant que pécheurs, nous n’aurions jamais pu devenir justes par nos propres actes. Cependant, notre Seigneur est venu sur la terre pour rendre tous les pécheurs justes, pour les sauver du péché, et pour les délivrer du jugement. Etant ainsi venu sur la terre, Jésus a pris tous nos péchés par Son baptême en disant: “Laisse faire maintenant, car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15), et Il nous a ainsi donné la possibilité d’être sauvés parfaitement.
L’imposition des mains et le baptême de Jésus sont deux façons bibliques par lesquelles le péché est transféré. Au temps de l’Ancien Testament, les péchés de quelqu’un étaient transférés sur un agneau quand on posait les mains sur sa tête; de même, au temps du Nouveau Testament, tous nos péchés ont été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé au Jourdain. Pour nous sauver nous Ses créatures, le Dieu Tout-Puissant Lui-même, le Roi éternel, a abandonné Son Trône de gloire, a pris l’image de l’homme, et est né sur la terre en tant que bébé Jésus par le corps d’une vierge nommée Marie. Et en étant baptisé par Jean-Baptiste, Il a pris tous les péchés de chaque pécheur de ce monde une fois pour toutes. De plus, en versant Son sang à la Croix, Il nous a sauvés de la condamnation de tous ces péchés. Mes chers croyants, Jésus a été baptisé de cette façon. A travers Son baptême, le Seigneur a porté tous les péchés de ce monde, chacun des péchés de l’humanité. C’est le vrai évangile, et c’est la justice de Dieu.
Cette œuvre qui rend tout le monde sans péché de la façon la plus correcte est la justice de Dieu et le vrai évangile. La Bible dit: “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique.” Tout comme le dit ce passage, Jésus est venu sur la terre et a pris tous nos péchés par Son baptême. Jésus-Christ a pris tous les péchés de ce monde sur Son propre corps. Non seulement vos péchés et les miens, mais tous les péchés du monde ont été transférés sur Jésus par Son baptême.
  


Ceux qui croient au vrai évangile de l’eau et de l’Esprit ont été sauvés éternellement

 
Lisons Hébreux chapitre 10 avant de finir le sermon d’aujourd’hui. Il est écrit en Hébreux 10:1-2: “Car la loi, ayant une ombre des bonnes choses à venir, et non l’image réelle des choses, ne peut pas par les mêmes sacrifices, qui sont offerts continuellement année après année, rendre parfaits ceux qui s’approchent. Car sinon, ne cesseraient-ils pas d’être offerts? Car les adorateurs, une fois purifiés, n’auraient plus de conscience du péché.”
Au temps de l’Ancien Testament, les Israélites transféraient leurs péchés sur un animal sacrifié chaque jour, coupaient sa gorge et prenaient son sang, posaient la chair sur l’autel des holocaustes et la brûlaient, et de cette façon l’animal sacrifié devait porter la condamnation du péché à leur place. Que signifie tout cela? Ce sacrifice était le signe de la promesse que Jésus allait venir sur la terre, porterait tous nos péchés par Son baptême, verserait Son sang et serait condamné à la Croix à notre place, et nous rendrait ainsi sans péché. En d’autres termes, le rituel d’imposition des mains de l’Ancien Testament était une ombre du baptême de Jésus-Christ qui allait être réalisé. Jésus était la vraie substance, et cette Parole de l’Ancien Testament en était l’ombre. S’il y a une ombre, il doit y avoir un objet réel qui projette cette ombre. Et quand le temps du Nouveau Testament est venu, Jésus-Christ, la vraie substance, est venu personnellement sur la terre et a accompli l’œuvre d’expiation de tous les péchés de l’humanité.
La Bible dit en Hébreux 10:9-10: “Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde. C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.” Quand il est dit ici “Voici, je viens Pour faire ta volonté”, qui est venu faire la volonté de Dieu? Qui est “je” dans ce passage? Ce n’est autre que Jésus qui est venu faire la volonté de Dieu. Aucun être humain ne peut faire la volonté de Dieu. Le seul moyen pour nous de faire la volonté de Dieu c’est croire de tout cœur que Jésus-Christ a expié tous nos péchés quand Il est venu sur la terre. Comment Jésus a-t-Il accompli la volonté du père quand Il est venu sur la terre? Il a rendu chacun sans péché en portant tous les péchés de la race humaine entière par Son baptême, et Il a été condamné sévèrement à la place de la race humaine entière. C’est ainsi que Jésus a accompli la volonté de Dieu.
Dieu a dit: “Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde.” Mes chers croyants, vous devez vous rappeler clairement que vous ne pourrez jamais recevoir le salut à travers la Loi. Vos péchés ne sont pas expiés par la Loi. C’est pour cela que Dieu a remplacé la Loi par la loi de l’amour et du salut.
La Bible continue en disant: “C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes” (Hébreux 10:10). Regardez ce passage. Dit-il que nous allons être sanctifiés dans le futur? Non, il dit que “nous sommes sanctifiés”, ce qui signifie que notre sanctification a déjà été accomplie. Jésus nous dit de croire en Lui, “c’est fait. J’ai terminé l’expiation de tous tes péchés. Tout ce que tu dois faire c’est croire. Crois-tu en moi? Comme tu crois en Dieu, crois aussi en moi.” Donc, c’est seulement une question de temps que nous croyions effectivement en Jésus et Son œuvre de salut. Jésus est le Sauveur. Il est Dieu lui-même. Il est le créateur qui a fait l’univers et toute chose.
Il est écrit en Hébreux 10:11-14 “Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.”
Mes chers croyants, Jésus a expié tous vos péchés pour toujours et entièrement comme le dit ce passage, ou ne l’a-t-il pas fait? Il les a effectivement tous expiés! Si vous faites une faute demain, deviendrez-vous de nouveau pécheur? Non, vous ne deviendrez plus pécheur. Tout comme le dit l’expression: “une fois marin, toujours marin,” ceux qui sont devenus justes en recevant la rémission des péchés de Jésus sont justes pour toujours. Ceux qui connaissent Dieu correctement et croient en Lui correctement ne se confient pas en eux-mêmes, ni ne regardent leurs propres faiblesses. Ils regardent seulement à Dieu et méditent sur ce qu’Il a fait pour eux, et ils croient en Dieu seul. En tant que ceux qui ont reçu la rémission des péchés et le salut par Jésus-Christ, nous sommes des justes. Nous sommes les justes qui sont parfaits pour toujours.
La Bible dit en Hébreux 10:15-16: “C'est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit: Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit.” L’alliance que Jésus fait avec nous après avoir expié tous nos péchés est celle-ci: “Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit.” Mes chers croyants, Dieu nous a-t-il sauvés ou pas? Il nous a tous sauvés. Y a-t-il un péché qui reste dans votre cœur alors? Non, il n’y a pas de péché. Sommes-nous alors des pécheurs ou des justes? Nous sommes des justes. C’est ce qui est inscrit dans nos pensées. Dieu l’a inscrit dans le cœur de tous ceux qui croient en Lui.
Lisons le verset 17 encore une fois: “Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités.” Le verset 18 continue en disant: “Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d'offrande pour le péché.” C’est vrai; Jésus a expié tous les péchés du monde. Il a dit qu’ “il n’y a plus d’offrande pour le péché.” C’est terminé! Chaque croyant est maintenant sans péché. Tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont été sauvés du péché pour toujours.