Sermoni

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 15-6] La semence du salut par la Parole de Dieu (Genèse 15:3-11)

La semence du salut par la Parole de Dieu
(Genèse 15:3-11)
“Et Abram dit: Voici, tu ne m'as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier. Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée ainsi: Ce n'est pas lui qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. Et après l'avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité. Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice. L'Éternel lui dit encore: Je suis l'Éternel, qui t'ai fait sortir d'Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays. Abram répondit: Seigneur Éternel, à quoi connaîtrai-je que je le posséderai? Et l'Éternel lui dit: Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l'un vis-à-vis de l'autre; mais il ne partagea point les oiseaux. Les oiseaux de proie s'abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa.”
 

Chers croyants, vous ne pouvez imaginer jusqu’où nos cœurs dévieraient loin de Dieu si nous ne venions pas au contact de l’œuvre de Dieu et de la Parole de Dieu même un seul jour. Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous les raisons pour lesquelles nous devons suivre la Parole de Dieu et faire l’œuvre de Dieu chaque jour.
Quand Dieu a promis à Abraham: “Je serai ta force et ton bouclier. Et je serai ta grande récompense,” et qu’Abraham a répondu: “l’héritier de ma maison est Eliézer de Damas. Que m’as-tu donné, et de quoi m’as-tu fortifié, et en quoi m’as-tu protégé, donc, je ne peux que donner à Eliézer toutes ces bénédictions.” Qu’a répondu Dieu à cela?
Il est écrit: “Ce n'est pas lui qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. Et après l'avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité” (Genèse 15:4-5). Dieu dit à Abraham de regarder le ciel et de compter les étoiles et lui dit: “Peux-tu compter toutes ces étoiles? Je rendrai tes descendants comme cela.”
 

 
La vraie foi c’est croire en l’espoir dans une situation désespérée
 

Si la foi de quelqu’un est approuvée par Dieu, cette foi est effectivement une grande foi. La foi d’Abraham qui apparaît dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui a reçu une grande approbation de Dieu. Chers croyants, que pensez-vous qu’en soit la raison? C’est parce qu’Abraham a cru sans vaciller en la Parole de Dieu contre tout espoir.
Quand Abraham a quitté sa patrie, Ur en Chaldée, et est arrivé en Canaan, il avait soixante-quinze ans. Après avoir vendu sa femme, accumulé beaucoup de richesse à cause de cet événement, s’être séparé de son neveu Lot à cause de cette richesse, avoir secouru Lot et sa richesse en combattant le roi Kedorlaomer. Ces divers événements sont considérés comme étant arrivés sur une période d’environ un an. Il est possible que tous ces événements se soient produits sur une période d’une seule année après l’entrée en Canaan.
Dieu est apparu à Abraham et lui a dit: “Je rendrai tes descendants aussi nombreux que les étoiles du ciel,” et cela est arrivé quand Abraham avait 76 ans, un an après qu’il ait quitté sa patrie; donc la question est: combien de temps cela a-t-il pris pour que la promesse soit réalisée? Puisqu’Abraham a eu son enfant Isaac à l’âge de 100 ans, la promesse s’est accomplie seulement après 24 années. C’est vraiment une longue période de temps. Mais Abraham a clairement cru que la promesse de Dieu se réaliserait un jour. Dieu a dit: “Eliézer de Damas n’est pas ton héritier. Je te donnerai un enfant de tes propres entrailles. Vois si tu peux compter les étoiles du ciel. Je rendrai tes descendants aussi nombreux que ces nombreuses étoiles du ciel.” A ce moment-là, Dieu a fait qu’Abraham regarde vers le monde des étoiles et lui a dit qu’il rendrait ses descendants aussi nombreux que ces étoiles. Et notre père dans la foi Abraham s’est confié en cette promesse de Dieu dans son cœur sans l’ombre d’un doute en dépit de ce long temps passé.
Puisqu’Abraham a cru comme cela, Yahvé Dieu lui a imputé cela à justice. Au sujet de sa foi, Yahvé dit que c’était la foi la plus correcte. Bien qu’il ait été très âgé et sans aucun enfant, il a cru la promesse de Dieu, où Dieu disait qu’il lui donnerait de nombreux descendants, ce qui allait contre tout espoir. Il est dit: “Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas” (Hébreux 11:1). Dans une perspective charnelle, cela ne se serait jamais réalisé. Mais croire que cela se réalisera à cause de la Parole de Dieu, c’est espérer quelque chose dans nos cœurs; et c’est précisément ce en quoi la foi authentique consiste.
En réalité, Abraham a eu un autre fils nommé Ismaël qui est né d’une servante environ 10 ans après la promesse. Mais ce n’était pas le fils de la promesse. La promesse de Dieu a été accomplie seulement après 24 ans. Puisque Dieu a béni Abraham, cette promesse s’est accomplie après que 24 ans soient passés, mais même avant qu’elle ne se réalise, Abraham avait foi en cette promesse de Dieu dans son cœur et avait la preuve de la foi en Lui. La Parole de promesse que Dieu lui avait donnée était la preuve inébranlable qui était profondément enracinée dans son cœur. Il croyait sans douter en professant: “A travers ma femme, Dieu me donnera certainement un enfant et aussi beaucoup de descendants, comme les étoiles du ciel.” Pour Abraham, qui était âgé, il semblait impossible d’obtenir beaucoup de descendants d’un point de vue humain, mais en dépit de tout cela, Abraham a cru la Parole de Dieu comme elle lui a été adressée.
 

 
La foi d’Abraham

 
Il y a une histoire dans la Bible qui montre cette foi parfaite d’Abraham encore plus clairement. Dieu a donné à Abraham un fils à travers sa femme Sarah. Et Abraham appela ce fils Isaac, qui signifie “rire”, car il pensait: “Dieu m’a donné du rire.” Mais quand Isaac grandissait, Dieu lui a dit d’offrir Isaac en holocauste. Dieu a dit à Abraham de lui offrir l’enfant en le coupant en morceaux comme si c’était un animal à sacrifier. Ainsi, quand la Parole de Dieu est venue vers Abraham, qu’a fait Abraham? Abraham a emmené son fils Isaac au pays de Morija tôt le lendemain matin sans hésitation. Et selon la Parole de Dieu, il a mis son fils sur l’autel et a essayé de le tuer en l’offrant à Dieu.
Quel genre de foi est la foi d’Abraham? Sa foi était une consécration absolue à Dieu; ce qui lui avait donné un fils, en vue de lui sacrifier ce fils par la foi s’il le fallait. Puisqu’il possédait cette foi que même s’il tuait son fils, Dieu ferait revivre son fils, il a cru qu’il pouvait sacrifier son fils comme un holocauste devant Dieu. Puisque Dieu avait clairement promis qu’il rendrait ses descendants aussi nombreux que les étoiles du ciel à travers un fils né de son corps, il possédait cette foi qui professait: “Si Isaac meurt, je n’aurai plus mon propre enfant. Il n’y aura plus d’autre enfant né de ma femme. Si cela arrivait, alors la Parole de Dieu ne se réaliserait pas. Donc, même si je tuais Isaac, Dieu le ramènerait à la vie.”
Qu’a fait Dieu pour Abraham qui a obéi avec une foi limpide comme du cristal? Reconnaissant que c’était comme si Abraham avait effectivement offert son fils, Dieu est intervenu et a stoppé Abraham pour qu’il ne tue pas Isaac. Dieu a brièvement testé la foi d’Abraham. Ensuite, Dieu a répandu de grandes bénédictions non seulement sur Abraham, dont la foi a été éprouvée, mais aussi sur son fils Isaac.
Abraham notre père dans la foi était vraiment un homme de grande foi. Et tant d’auteurs des Ecritures, y compris l’apôtre Paul, se réfèrent souvent à cette foi d’Abraham pour notre salut. L’apôtre Paul dit clairement: “Dieu nous a sauvés par l’eau et le sang. Même si nous n’avons pas vu Jésus-Christ dans la chair, nous sommes authentiquement devenus justes en croyant la Parole de Dieu de tout cœur, et en croyant les œuvres que Dieu a faites, et en croyant l’évangile dans nos cœurs.” Nous pouvons dire que ces mots expliquent ce qu’est la foi authentique. Aussi, ces paroles reflètent le fait que la foi d’Abraham lui ait été imputée à justice puisqu’il a cru sans douter en la Parole de Dieu, comme il est écrit: “Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice” (Galates 3:6).
Chers croyants, nous sommes pareils. Vous et moi avons aussi reçu le salut de nos péchés en croyant la Parole de Dieu. Bien que nous n’ayons pas vu Dieu à l’œil nu, nous avons néanmoins reçu le salut de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs. Tout comme Abraham est devenu le père de la foi en croyant parfaitement et en suivant la Parole de Dieu, nous sommes aussi devenus justes et sans péché en croyant la Parole de Dieu. Toutes les épîtres pauliniennes parlent de la foi d’Abraham qui a cru Dieu avec espérance, contre toute espérance. Abraham pouvait être authentiquement le père de la foi parce qu’il croyait la Parole de Dieu parfaitement dans l’espérance, contrairement à l’espérance. Vous et moi qui sommes assemblés ici aujourd’hui devrions faire de même. Nous devons aussi posséder cette foi qui s’appuie sur la Parole de Dieu contre toute espérance en regardant vers la Cité céleste qui est éternellement bien meilleure que ce monde présent.
Par moments, je réfléchis à la promesse que Dieu a faite à Abraham. Dieu a appelé Abraham et l’a amené à regarder les étoiles qui étaient diffusées dans une nuit claire et étoilée. Imaginez que Dieu vous appelle et vous dise: “Sors un moment. Regarde le ciel.” Ne pensez-vous pas que vous auriez trouvé ce ciel antique magnifique? A l’époque quand j’étais jeune, le ciel nocturne était formidable. Je pouvais allumer un petit feu la nuit et me coucher sur un matelas de paille sur une colline, puis rester à regarder le ciel, plongé dans ce ciel nocturne et écoutant le croassement des grenouilles en observant les étoiles. Une pensée traversait alors mon esprit, couché là dans toutes les bénédictions de la nature créées par Dieu. Comme si je regardais un objet en écoutant de la musique, je pouvais ressentir les choses en trois dimensions comme cela. J’ai aussi fait des expériences comme cela en cherchant le Grand Vide et comptant toutes les étoiles, immergé dans une si grande beauté.
Si vous et moi avions 76 ans et que nos femmes étaient de jolies dames âgées dont les cycles menstruels auraient cessé depuis longtemps, et que nous entendions la Parole de Dieu nous dire: “Je rendrai tes descendants aussi nombreux que les étoiles”, que ferions-nous? Il y aurait ceux qui croiraient en Sa Parole et ceux qui ne croiraient pas. Mais Abraham a cru la Parole avec tant d’assurance. Nous devons aussi le faire. Si c’est la Parole de Dieu, nous devons croire, même si nous sommes dans une situation qui ne peut pas se réaliser humainement parlant.
A travers l’histoire de cette terre depuis Adam et Eve, il y a eu beaucoup de pères dans la foi, mais l’on peut dire que le plus grand de ces pères de la foi était cet homme Abraham. Dieu a commencé à répandre à travers Abraham le Royaume des Cieux à grande échelle. Maintenant comme par le passé, il peut seulement y avoir une personne dont Dieu puisse dire: “Voici mon serviteur.” Il n’y a qu’un homme que Dieu puisse mettre en avant dans les générations à venir, dont se glorifier et le placer en exemple de la foi. Et cet homme n’est autre qu’Abraham, même si Noé et Hénoc sont semblables aussi.
Bien sûr, ceux qui ne sont pas nés de nouveau ne peuvent pas comprendre correctement la grandeur d’Abraham. Même si nous leur disons: “La foi d’Abraham est vraiment grande”, ils répondent juste: “C’est comme tu dis probablement parce qu’il est le père de la foi.” Cependant, nous qui sommes vraiment nés de nouveau et essayons de suivre le Seigneur parfaitement devons être différents de cela. La Bible mentionne la foi d’Abraham à nombreuses occasions, mais un homme dont l’apôtre Paul parle le plus n’est autre que cet Abraham. Chers croyants, je veux que vous gardiez ce fait à l’esprit. Dieu a donné un exemple pour notre foi à travers Abraham. Il nous dit que si vous et moi croyons et vivons notre foi tout comme Abraham, alors nous pourrons aussi mener une vie juste de foi sans faute.
Même si nous regardons maintenant, nous pouvons réaliser que cette foi d’Abraham était vraiment sans aucun défaut. C’est parce qu’Abraham a suivi la Parole de Dieu sans aucune hésitation. Bien sûr, il avait probablement beaucoup de défauts dans une perspective charnelle, mais Abraham est sans aucun doute le père de la foi. Avant même de naître de nouveau, nous avons reconnu Abraham comme le plus grand homme de foi, mais maintenant après être nés de nouveau, cela devient tellement plus clair que nous devrions le prendre pour modèle. Par exemple, comparons Abraham à l’apôtre Pierre. Abraham avait des aspects charnels comme des aspects spirituels, mais il avait davantage d’aspects spirituels. Mais qu’en est-il de Pierre? Bien qu’il ait été l’un des 12 disciples de Jésus, il y a un moment où il a été dépeint comme quelqu’un qui était hypocrite spirituellement (Galates 2:11-13).
Durant toute sa vie entière, Abraham a vraiment suivi la Parole de Dieu. Il a suivi l’esprit. Le fait qu’Abraham ait écouté la Parole de Dieu et suivi seulement Dieu de la sorte est effectivement quelque chose de remarquable. Pour vous et moi qui avons été sauvés en recevant la rémission de nos péchés, continuons aussi à vivre en suivant la Parole de Dieu comme Abraham. Dans l’époque de l’Ancien Testament, Dieu est apparu à Abraham, non comme une illusion mais en tant que la Parole de Dieu. C’est seulement quand nous suivons cette Parole de Dieu et y croyons que nous pouvons accomplir l’œuvre spirituelle. Je dis que penser à Dieu et faire l’œuvre spirituelle est ce en quoi consiste le fait de suivre la Parole de Dieu.
Pour nous humains, il y a le travail physique et le travail spirituel. Bien que nous ne puissions pas pleinement nous défaire de nos désirs charnels, nous devons penser à l’œuvre spirituelle et suivre les désirs spirituels, pour pouvoir mener une vie juste en étant immergés dans cette œuvre spirituelle. Dans le livre de la Genèse chapitre 13, nous lisons qu’Abraham a vendu sa femme. Et au chapitre 14, avec ses subordonnés, il a fait la guerre et acquis beaucoup de richesse. Ainsi, bien qu’il n’ait pas pu se distancer complètement des choses charnelles, que s’est-il passé ensuite? Au chapitre 15, nous voyons comment Abraham a mis sa foi dans la Parole de Dieu et Dieu a reconnu sa foi. Puisque sa foi a été approuvée par Dieu, il a été possible que les erreurs d’Abraham, qui étaient charnelles, soient ensevelies sous l’œuvre spirituelle puis enlevées.
Vraiment, Abraham était un être humain tout comme nous. Parfois il ressentait de l’agonie et de la peine pour être tombé dans l’envie charnelle. Aussi, il reconnaissait que sa propre chair était déjà morte. Cependant, quand il suivait et obéissait à la Parole de Dieu et faisait l’œuvre spirituelle ainsi que l’œuvre du salut des âmes, son manque et ses faiblesses charnels étaient ensevelis dans l’œuvre spirituelle qu’il poursuivait, et il n’y avait plus de défauts du tout.
Chers croyants, c’est pareil pour nous. Quand nous faisons authentiquement et devenons fous pour l’œuvre spirituelle, nos pensées charnelles, actes, et limites tombent dans un bain spirituel. Même notre saleté charnelle va fondre comme la neige au printemps dans l’esprit juste si nous commençons à faire l’œuvre spirituelle. Si nous continuons l’œuvre spirituelle, nos faiblesses charnelles vont disparaître naturellement, et elles ne deviendront plus un problème devant Dieu.
Dieu a parlé à Abraham, et Abraham a cru parfaitement la Parole de Dieu et l’a suivie. Chers croyants, c’est ce en quoi consiste l’œuvre spirituelle. Si c’était la Parole donnée par Dieu même, alors Abraham croyait tel quel et suivait. De même, en croyant et suivant la Parole de Dieu, c’est-à-dire en faisant l’œuvre spirituelle, Abraham pouvait mener une vie juste durant toute sa vie sans avoir de regrets. Abraham a fait exactement ce que Dieu lui a dit, et il a ainsi poursuivi l’œuvre spirituelle. Donc il a été possible que ses nombreux descendants deviennent le peuple de Dieu et reçoivent la protection et les bénédictions de Dieu. Nous sommes aussi pareils. Vous et moi avons pu trouver la bonne voie de la foi et recevoir les bénédictions de la foi du Seigneur, grâce à l’exemple de la foi d’Abraham qui a fait ces œuvres spirituelles en suivant la Parole du Seigneur.
 

 
Nous devons faire l’œuvre spirituelle par la foi

 
Si nous faisons l’œuvre de Dieu et suivons la volonté de Dieu, nous serons immergés dans la justice de Dieu et deviendrons maîtres de toute créature. Comme Abraham, quand nous faisons les œuvres spirituelles de Dieu, nos propres faiblesses et manquements disparaîtront. Et si nous sommes baignés dans l’œuvre de Dieu plutôt que notre propre envie, Dieu nous approuvera nous et notre foi même si nous avons des manquements. Aussi, dans le cadre de ce que Dieu permet, nous pourrons moissonner beaucoup de fruit de la foi.
Croire la Parole de Dieu c’est faire les œuvres spirituelles, c’est-à-dire l’œuvre de Dieu. En croyant la Parole que Dieu a donnée, Dieu a reconnu Abraham. Abraham a parfaitement cru la Parole de Dieu qui s’est seulement réalisée après 24 ans. Et c’est quelque chose que l’on doit hautement louer. Chers croyants, nous devons aussi posséder une telle foi authentique. Peu importe combien ce monde change, nous devons posséder cette foi qui croit seulement la Parole de Dieu.
Vraiment, ce monde change de plus en plus. Non seulement ce monde, mais la société chrétienne change aussi comme cela. A l’origine les théologiens Méthodistes et Presbytériens ne prenaient même pas de repas ensemble. Ils ne se regardaient même pas en face. Ils ne se regardaient pas, disant que c’était impure même de regarder le visage de l’autre. Mais maintenant ils sont assis ensemble et parlent d’unification doctrinale pour ajuster leur foi en vue de la mettre en phase avec la culture du 21ème siècle. Ces gens même qui s’évitaient l’un l’autre, essaient maintenant de s’unir comme un seul de nos jours.
Ainsi, ce monde dans lequel nous vivons change avec le temps qui passe. Mais peu importe combien ce monde change, vous et moi devons continuer à vivre en croyant et en suivant la Parole de Dieu. Peu importe combien le monde change, nous ne changerons pas. Les gens de foi qui suivent la Parole et font l’œuvre juste de Dieu ne changeront pas, peu importe combien le monde peut changer. Peu importe ce que les autres peuvent dire, si la Parole de Dieu dit ceci, alors c’est absolument juste. Nous croyons que tout se fera selon la Parole de Dieu. Abraham, notre père dans la foi, était comme cela. Je veux que vous réalisiez le fait qu’Abraham, dont la foi a été reconnue par Dieu, a suivi seulement la Parole de Dieu durant sa vie entière et a fait l’œuvre de Dieu, c’est-à-dire l’œuvre spirituelle.
Regardons encore une fois au passage des Ecritures d’aujourd’hui. Dans le livre de la Genèse chapitre 15 verset 7, nous lisons: “L'Éternel lui dit encore: Je suis l'Éternel, qui t'ai fait sortir d'Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays.” Puis à partir du verset 18 il est dit: “En ce jour-là, l'Éternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Égypte jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate, le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm, des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens.’’
Comme vous pouvez le voir ici, Dieu a dit clairement à Abraham qu’il allait lui donner le pays de Canaan. Il a personnellement promis de lui donner cette terre promise. Puis il a dit qu’il avait amené Abraham hors d’Egypte pour lui donner à lui et ses descendants ce pays de Canaan. Abraham demanda alors: “Seigneur Dieu, tu dis que tu vas me donner le pays de Canaan à moi et mes descendants, mais alors, quelle en est la preuve?” Et Dieu répondit: “Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe.” Et Abraham apporta tout cela et le déposa sur l’autel devant Dieu. Après cela s’est déroulé un spectacle où le feu de Yahvé est apparu et est passé entre ces morceaux de sacrifices.
Ces objets dont Yahvé a parlé à Abraham à l’époque étaient utilisés pour les holocaustes. Ainsi, le fait que Dieu passe au milieu de ces objets à l’image du feu parmi ce qui était devant lui signifie pour nous que nous avons obtenu le Royaume des Cieux en recevant la rémission de nos péchés par la foi en Dieu. Dieu qui a témoigné de Sa promesse envers Abraham comme cela, a parlé en détail à Abraham de nouveau: “Je donne ce pays à ta semence, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate.”
Dieu dit qu’il donnerait le pays de Canaan à Abraham et ses descendants. Chers croyants, qu’est-ce que cela signifie? C’est précisément le même Dieu qui a promis qu’il nous donnerait le Ciel à vous et moi. Tout comme il a donné à Abraham et ses descendants le pays de Canaan, Dieu nous dit qu’il donnera le Royaume des Cieux à ceux qui sont vraiment nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Royaume des Cieux n’est pas une chose imaginaire. Il existe vraiment. Il existe tout comme le pays de Canaan existe vraiment entre le fleuve d’Egypte et le fleuve Euphrate.
Nous n’avons pas une connaissance adéquate de la voie lactée qui remplit le ciel nocturne. On peut le voir de loin à l’œil nu, mais nous ne pouvons connaître la substance. L’on dit qu’il y a des étoiles qui ont l’air de briller dans le ciel maintenant alors qu’elles ont disparu il y a quelques millions d’années. C’est parce que ces étoiles sont très loin de nous, à quelques milliards d’années-lumière. Nous ne pouvons pas imaginer exactement ce fait mais nous pouvons seulement nous incliner et dire par la foi: “Je suppose que le monde qui a été créé par Dieu est si vaste.” Cependant, nous croyons au moins la Parole. Dieu a donné le Ciel à ceux qui sont vraiment nés de nouveau par la foi. Même si ce n’est pas visible à l’œil nu, nous croyons.
Chers croyants, rappelez-vous ceci. Quand le Seigneur est mort à la Croix, il s’est écrié: “Tout est accompli.” Et il a clairement dit à l’un des criminels qui était attaché près de lui: “Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis” (Luc 23:43). L’endroit où le Seigneur réside n’est autre que le Paradis, qui est le Royaume des Cieux et le pays promis de Canaan. Le Royaume des Cieux existe effectivement. Le Ciel est l’endroit où le Seigneur est. Je veux que vous sachiez que la promesse de Dieu de donner à ceux qui sont nés de nouveau le Royaume des Cieux est aussi spécifique et substantielle, comme la promesse de Dieu à Abraham l’a été quand il a dit qu’il lui donnerait un endroit de terre spécifiquement situé d’un point à un autre.
 

 
Croyez-vous que le Royaume des Cieux existe?

 
Chers croyants, croyez-vous qu’il y a un Ciel? Croyez-vous au fait que ce Royaume des Cieux est effectivement à vous? Croyez-vous que le Royaume des Cieux est un endroit préparé juste pour vous? Si vous croyez qu’il y a un Royaume des Cieux, alors vous devez aussi réaliser que l’enfer existe aussi. Jésus nous a dit qu’il rassemblerait le grain, le trierait, puis assemblerait le blé dans Son grenier mais brûlerait la paille par un feu inextinguible. Ainsi, l’enfer existe et il y a clairement un Royaume des Cieux. Dieu est Esprit, mais il n’est pas quelqu’un qui existe seulement dans votre imagination. Dieu a vraiment construit un monde saint qui est substantiel, et Il réside là-bas. Je veux que vous sachiez et croyiez au fait qu’il y a clairement un endroit appelé Royaume des Cieux et un endroit appelé enfer.
Notre Seigneur a promis de donner le pays de Canaan à Abraham et à ses descendants en héritage. Comment a-t-il montré la preuve de cette promesse? Dieu a dit: “Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe,” et Abraham les offrit à Dieu. Puis apparaissant comme un feu, Dieu passa au milieu. Par ces offrandes, c’est-à-dire par l’offrande sacrifiée de Jésus-Christ qui s’est donné Lui-même par l’eau et le sang, Dieu a promis qu’il donnerait certainement le Royaume des Cieux à ceux qui sont nés de nouveau en croyant en Lui. Chers croyants, sans l’holocauste, vous et moi ne pouvons pas recevoir la rémission de nos péchés. Après avoir pris tous nos péchés par Son baptême, Jésus est venu de Lui-même vers l’autel des holocaustes et a sauvés les croyants en recevant sévèrement tout le jugement de nos péchés, puis Il est ressuscité des morts en trois jours. Il a reçu le baptême pour prendre tous nos péchés. Après cela, Il est mort et a reçu le plein jugement pour nous. Ainsi, l’holocauste qui était posé sur l’autel des holocaustes signifie le fait que le Seigneur nous ait sauvés en offrant Son propre corps pour notre propitiation. C’est pour cela que Dieu a dit à Abraham d’apporter ces holocaustes spécifiques. Et en apparaissant au-dessus, Dieu montrait à Abraham la preuve définitive de Sa promesse qu’il allait certainement lui donner le Ciel.
Je crois que le Ciel a clairement de la spatialité. Je crois au fait que lorsque nous mourrons, nous qui sommes nés de nouveau irons dans cet endroit. Aujourd’hui, le Seigneur nous a parlé de cette vérité par la promesse qu’il a faite à Abraham. Ainsi, nous qui devons entrer dans le Royaume des Cieux devons d’abord faire l’œuvre spirituelle, c’est-à-dire l’œuvre de Dieu, pendant que nous vivons sur cette terre. Alors que nous faisons cette œuvre spirituelle, même si les choses charnelles montent en nous, elles seront ensevelies sous la vague de l’œuvre spirituelle et ne seront plus un problème devant Dieu. Je veux que vous réalisiez ce fait.
Abraham a cru seulement en Dieu et l’a suivi. Aussi, il a marché sur la voie juste. J’ai cette compréhension que nous devons aussi être comme cela. En faisant l’œuvre spirituelle avec persistance, nous devons rejeter nos manques charnels. Mais si nous négligeons de faire cette œuvre spirituelle, nous serons un jour enterrés dans notre chair souillée. Ceux qui sont nés de nouveau doivent vivre comme Abraham. Je crois que si nous écoutons et suivons la Parole de Dieu comme Abraham, notre vie entière sera immergée dans cette œuvre spirituelle, et tous nos soucis charnels, problèmes, manques et faiblesses disparaîtront naturellement et complètement.
J’espère que je vais personnellement rencontrer ces serviteurs justes du Seigneur que sont Abraham, Moïse, l’apôtre Paul, et ainsi de suite dans le Royaume de Dieu. A ce moment-là, bien sûr, je pourrai les reconnaître non dans la chair mais dans l’esprit. Je ne sais pas de quoi le Ciel a l’air, mais une chose est claire, c’est que si nous tenons ferme et suivons la Parole du Seigneur jusqu’à la fin, nous irons certainement au Ciel. Abraham a continué à marcher avec Dieu en suivant la Parole de Dieu, et il a pu ainsi recevoir beaucoup de bénédictions de Dieu. Je crois que si nous faisons cette œuvre spirituelle, toutes nos faiblesses et nos manques seront ensevelis sous la vague d’œuvre spirituelle et disparaîtront. Je crois que si nous continuons à poursuivre cette œuvre spirituelle, et si nous croyons et suivons seulement la Parole de Dieu, nos cœurs seront remplis de foi qui croit en Dieu encore plus. Je crois que Dieu deviendra une grande force pour nous, couvrira nos manques, et nous permettra de porter beaucoup de fruits spirituels.
Puisque je fais beaucoup de réunions de réveil dans chaque Eglise fille en ce moment, je peux vous rencontrer seulement les fins de semaines, mais je veux que vous viviez immergés dans cette œuvre spirituelle par tous les moyens. Ne regardez pas vos faiblesses. Les propres faiblesses de quelqu’un ne peuvent pas être réglées par la propre volonté de quelqu’un. Continuez à faire l’œuvre de Dieu. Suivez la Parole de Dieu par la foi et soyez immergés dans l’œuvre de Dieu. Si vous faites cela, je crois que vous et moi pourrons devenirs des pères de la foi tout comme Abraham.