Sermons

Sujet 27: Les lettres de Dieu pour nous à l'ère du coronavirus

[27-11] En quel évangile devrions-nous croire pour atteindre la maturité spirituelle? (Exode 32:25-29)

(Exode 32:25-29)
«Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé à l'opprobre parmi ses ennemis. Moïse se plaça à la porte du camp, et dit: À moi ceux qui sont pour l'Éternel! Et tous les enfants de Lévi s'assemblèrent auprès de lui. Il leur dit: Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté; traversez et parcourez le camp d'une porte à l'autre, et que chacun tue son frère, son parent. Les enfants de Lévi firent ce qu'ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée. Moïse dit: Consacrez-vous aujourd'hui à l'Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction.»
 

Salutations chaleureuses à tous mes collègues! J’espère et j’ai confiance que ce sermon vous trouvera bien dans le Seigneur. Je sais que tous nos collègues servent l’évangile qui efface les péchés par leur travail diligent, plaçant leur foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que le Seigneur nous a donné. Tous vos collègues ici en Corée, y compris moi-même et vos compagnons saints, nous en sortons très bien par la grâce du Seigneur. Bien que nous soyons confrontés à de nombreuses difficultés liées à la COVID-19, tout comme vous, nous nous en sortons toujours bien et nous continuons à travailler sans relâche pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. J’espère et je prie sincèrement que tous ceux d’entre vous qui servent maintenant l’évangile du Seigneur partout dans le monde restent à l’abri de la COVID-19 et s’épanouissent dans la paix que le Seigneur vous a donnée. 
 


Méfiez-vous de ceux qui ruinent la vigne


Je suis heureux et content qu’aujourd’hui, dans notre Église établie par Dieu, nous ayons des gens comme la tribu de Lévi. Même aujourd’hui, il est encore possible pour l’Église de Dieu de s’attaquer au même problème d’idolâtrie qu’à l’époque de l’Ancien Testament. À notre époque aussi, les ouvriers de Dieu qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit se sont levés pour rejeter et s’opposer aux faux enseignements, et j’ai été très heureux de voir une telle dévotion à Dieu. Ils sont dignes de l’approbation de Dieu, et ils méritent aussi Sa grâce en tant que peuple de foi. Dieu fera en sorte que ces gens continuent à vivre comme Ses travailleurs, et Il les bénira pour qu’ils rencontrent le Seigneur par la foi quand Il reviendra sur cette terre. Beaucoup d’autres ouvriers de Dieu continueront à se lever dans son Église pour faire taire les faux enseignements comme la tribu de Lévi l’a fait à l’époque de l’Ancien Testament. 
Il y a des gens qui, tout en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, se trompent dans leurs pensées et, par conséquent, se dressent contre l’Église de Dieu. Il est de notre devoir de leur enseigner là où ils se sont trompés. Par exemple, certaines personnes prétendent de manière fallacieuse que Jean-Baptiste dont il est question dans le Nouveau Testament est né dans ce monde sans aucun péché, l’exaltant beaucoup trop haut. Cela sape nos efforts pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. De telles croyances exercent des influences spirituellement méchantes sur les faibles. Leur but pour répandre un tel enseignement maléfique est de construire leur propre rassemblement qui s’écarte complètement de l’Église de Dieu et de la vraie foi. 
Nous avons tous été lavés de nos péchés avec l’eau vive de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui coule à l’intérieur de l’Église de Dieu. Je crois que si les gens servent fidèlement l’évangile, notre Dieu les élèvera comme ses serviteurs. Nous devons réfléchir à la raison pour laquelle certains d’entre nous essaient de s’élever. Nous devrions penser à ce que Dieu trouve agréable en nous. Nous devrions tous apprendre à être humbles et à nous abaisser devant Dieu. 
Pierre a dit dans la Bible : «De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable» (1 Pierre 5:5-6). Dès notre naissance, nous sommes nés dans ce monde en tant que pécheurs. À cause de nos péchés, nous n’avions pas d’autre choix que d’être jetés dans un enfer ardent, mais nous avons pu être sauvés de nos péchés par la foi en trouvant et en croyant en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu qui constitue la justice du Seigneur. Si nous avons effectivement été sauvés de nos péchés, alors il n’y a personne dans ce monde qui a reçu de plus grandes bénédictions que celle-ci. Si nous avons trouvé, après être nés sur cette terre, l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu et que nous en venons à réaliser et à croire à la purification de nos péchés, alors cela signifie que nous avons été sauvés de tous nos péchés et que nous sommes devenus le propre peuple de Dieu, car nous avons maintenant été déplacés du royaume des ténèbres au royaume de Dieu. Voici une question que nous devons tous considérer : y a-t-il quelqu’un dans ce monde qui ait reçu de plus grandes bénédictions de Dieu que nous? 
Je ne veux qu’aucun d’entre vous ne s’éloigne de la Parole écrite de Dieu. C’est mon point de vue et ma conviction que vous êtes momentanément perdus dans vos propres pensées confuses et méchantes de la chair. Donc, si vous êtes de ceux qui croient à tort que Jean-Baptiste est né dans ce monde sans aucun péché, je vous exhorte à mettre de côté de telles croyances et, à partir de maintenant, à unir votre cœur et votre foi aux ouvriers de Dieu qui accomplissent Son œuvre dans Son Église. Je veux que vous profitiez tous aussi des nombreuses bénédictions de Dieu. 
Dans le Nouveau Testament, Jean-Baptiste est né sur cette terre en tant que fils du grand prêtre Zacharie. Puisqu’il est né de ses parents et que ses parents sont nés pécheurs eux-mêmes, il est clair que Jean-Baptiste est également né dans ce monde dans un état pécheur, tout comme ses parents. Tout comme la Bible le dit dans Romains 3:10, «Il n’y a point de juste, pas même un seul», à part Jésus-Christ, il n’y a absolument personne dans ce monde qui soit né dans ce monde sans aucun péché. Par la grande providence de Dieu, tous les êtres humains sont conçus dans un état pécheur par leurs parents et nés dans ce monde comme pécheurs. Par conséquent, nous aussi sommes nés pécheurs aux yeux de Dieu dès notre naissance.
Lorsque nous nous tournons vers le Nouveau Testament, nous voyons clairement que la mère de Jésus dans la chair, Marie, avait revêtu l’amour de Dieu. Marie a été utilisée comme instrument de Dieu, mais tout comme nous, elle est également née dans ce monde en tant que descendante de pécheurs. Marie aussi était une pécheresse comme nous, mais grâce à la providence spéciale de Dieu, elle a été utilisée comme un instrument pour concevoir et donner naissance à Jésus-Christ, le Sauveur de l’humanité, selon la volonté de Dieu. En d’autres termes, Marie a été utilisée pour une partie de l’œuvre du salut, c’est-à-dire pour que Jésus-Christ vienne dans ce monde incarné dans la chair de l’humanité et lave les péchés par son baptême et son sang sur la croix. Tout comme nous, Marie aussi avait revêtu la grâce de Dieu pour être utilisée comme son instrument. Et tout comme nous, Marie aussi n’était rien de plus que quelqu’un qui recevrait la rémission des péchés en croyant au vrai salut de l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par le Seigneur. 
Marie et Jean-Baptiste sont tous deux nés dans ce monde en tant que pécheurs comme nous, mais ils ont aussi revêtu l’amour spécial de Dieu. Que Marie ait revêtu la grâce de Dieu signifie qu’elle est née pour être utilisée comme un instrument pour accomplir Sa providence spéciale de salut. C’est pourquoi Marie et nous en sommes venus à mettre en avant l’amour spécial de Dieu miséricordieux. Marie aussi était si reconnaissante d’être utilisée par Dieu qu’elle l’a remercié en disant : «Je suis la servante du Seigneur! Qu’il me soit fait selon ta parole» (Luc 1:38).
Par conséquent, nous devons tous nous soumettre aux enseignements des dirigeants devant nous et les suivre en croyant en l’œuvre de Dieu manifestée à travers eux. C’est alors que nous pouvons éviter de nous tenir dans le rang des menteurs, recevoir et jouir des bénédictions de Dieu dans son Église, et lui consacrer le reste de notre vie en tant que ses précieux travailleurs. Et c’est alors que nous pouvons nous assurer que nous ne nous égarons pas du bon chemin de la foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ayant été délivrés de nos péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons nous unir à l’Église de Dieu, car cela est essentiel à la diffusion de l’évangile. Lorsque vous demeurez dans l’Église de Dieu avec les chefs spirituels élevés par Lui, vous pouvez échapper à vos pensées erronées et méchantes de la chair et être utilisé comme instrument de Dieu. Vous pouvez alors vivre par la foi libre des faux enseignements qui vous sont apportés par les menteurs. 
Il y a certaines dénominations qui croient en la transsubstantiation, qui enseigne que le pain et le vin utilisés dans l’Eucharistie sont changés en la substance réelle du corps et du sang de Jésus-Christ. Comme ils croient que toute la substance du pain est transformée en substance du corps de Jésus par la prière eucharistique du prêtre, ils attachent une signification particulière à leur service d’adoration. La réalité, cependant, est qu’ils enseignent une grave erreur à leur congrégation. La doctrine de la transsubstantiation n’est rien de plus qu’un enseignement dogmatique ; ce n’est pas le corps et le sang de Jésus dont parle la Parole écrite de Dieu.
Le corps et le sang de Jésus dont parle la Bible se réfèrent en fait au baptême que Jésus a reçu sur Son corps de la part de Jean-Baptiste et au sang qu’Il a versé sur la Croix. Lorsque nous participons à la Sainte Communion dans l’Église, nous utilisons du pain et du vin en souvenir du baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste et de son sang. Le pain et le vin qui sont utilisés dans l’Eucharistie sont la Parole de Dieu qui manifeste la Vérité du baptême par lequel Jésus a accepté les péchés du monde sur Son corps et de Son sang. En d’autres termes, nous utilisons le pain et le vin dans la Sainte Communion en souvenir et en affirmation de notre foi que lorsque Jésus-Christ a été baptisé par Jean-Baptiste, tous les péchés de ce monde ont été transmis à Son corps sur Sa tête. C’est la compréhension bibliquement saine du corps et du sang de Jésus. Par conséquent, le vin qui est utilisé dans la Sainte Communion se réfère au sang que Jésus a versé, et il signifie la vie qu’Il nous a donnée. Le pain que nous utilisons dans la Sainte Communion fait référence au corps de Jésus qui a porté nos péchés quand Il a accepté les péchés de l’humanité en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. 
Nous ne devrions donc jamais répandre de faux enseignements, comme l’exaltation de Jean-Baptiste, et plutôt prêcher uniquement le véritable évangile de Dieu sur la rémission des péchés, la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit. Nous devons nous méfier de ceux qui répandent de faux enseignements, et ainsi nous assurer que nous sommes fidèles à notre Dieu. Nous avons été remis de tous nos péchés en croyant en l’évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit devant Dieu. Nous sommes devenus des saints aux yeux de notre Dieu. Étant fidèles à Dieu, tout notre travail et notre dévotion devraient maintenant être consacrés à la sainteté de son Église et à la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si l’un des croyants qui demeure dans l’Église de Dieu s’égare pour susciter l’inimitié de Dieu, nous avons tous le devoir de ramener ce saint sur le bon chemin. 
Tout comme il y a un ordre à tout, si certains de nos frères et sœurs devaient répandre des enseignements qui s’écartent de la Parole de Dieu, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu doivent corriger leurs faux enseignements avec la Parole de Dieu et les exhorter à y revenir. S’ils n’acceptent pas les avertissements des serviteurs de Dieu, alors le chef de l’Église de Dieu devrait les réprimander. S’ils ignorent encore l’enseignement de l’Église et insistent obstinément sur leur propre voie, alors nous devrions les laisser partir. Si, malgré cela, ils continuent à semer la confusion dans l’Église – c’est-à-dire s’ils continuent à répandre des enseignements erronés dans l’Église de Dieu – la Bible dit que nous devons les expulser du rassemblement de Dieu. La punition que Dieu a fixée pour de telles personnes est l’exclusion. Dieu nous dit de les éjecter afin qu’ils ne puissent plus habiter dans Son Église. Il s’agit de s’assurer qu’ils ne se transforment pas en pierres d’achoppement qui entravent le peuple de Dieu et Son œuvre. Cependant, s’ils se rendent compte de leur erreur et veulent revenir, alors nous devrions leur pardonner et les accepter à nouveau dans notre giron. C’est parce que Dieu est heureux de protéger Son Église et son peuple des menteurs. 
 


Notre foi doit mûrir pour le bénéfice de l’œuvre de Dieu


Tous ceux qui appartiennent à l’Église établie par Dieu à notre époque vivent en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils sont conduits par la direction de l’Église de Dieu. Ils sont fidèles à Dieu et à l’œuvre de diffusion de l’évangile de la purification des péchés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, ils vivent pour le bien des âmes qui doivent être sauvées de leurs péchés aux yeux de Dieu. En ces temps de la fin, tous les membres de l’Église de Dieu doivent être éveillés, confiants dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu. Ce n’est qu’alors que nous pourrons tous vivre par la foi et répandre l’évangile de la rémission des péchés à tous les pécheurs, ce qui est la volonté de Dieu pour l’humanité. 
Par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons tous arrêter ceux qui, s’étant faufilés dans l’Église de Dieu, essaient de s’attaquer au cœur de ses ouvriers. En fin de compte, ils formeront leur propre rassemblement s’ils ne peuvent pas obtenir leurs cibles. Nous avons le devoir de les guider vers Dieu. Nous savons que leur but ne réside pas dans l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, car ce sont des trompeurs qui essaient d’empêcher les croyants qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit de se tenir sur la Parole écrite de Dieu. Nous devons rester à l’écart d’eux. Certains d’entre eux essaient de démolir la foi des travailleurs bien-aimés de Dieu avec leurs enseignements pervers découlant des mauvaises pensées de leur chair. 
Tous ceux d’entre nous qui sommes membres de l’Église de Dieu devons veiller face à de tels menteurs par la foi, et nous devons aussi consacrer tous nos efforts à l’œuvre de l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, car ce n’est qu’alors que les âmes qui restent encore pécheresses pourront être délivrées de leurs péchés par notre foi. Contrairement à l’époque de l’Ancien Testament, à l’ère du Nouveau Testament, nous devons nous tenir et nous soutenir les uns les autres dans l’Église de Dieu avec notre foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que nous devons tous continuer notre vie dans ce monde avec l’unité de la foi en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si ce monde dans lequel nous vivons est mauvais, nous vivons dans la communauté du Saint-Esprit, l’Église de Dieu où l’Esprit agit. Nous vivons maintenant avec le propre peuple de Dieu. Nous sommes les habitants légitimes du Royaume de Dieu. Le Roi de l’Église de Dieu et de Son Royaume est notre Seigneur Jésus-Christ. En croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes tous devenus des soldats de Jésus-Christ. En croyant en cette Parole de Dieu qui nous a bénis pour naître de nouveau d’eau et d’Esprit, nous sommes devenus le propre peuple de notre Seigneur Jésus-Christ. 
Nous devons demeurer dans l’Église de Dieu et vivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit écrit dans les deux Testaments de la Bible, et en faisant confiance à la communion du Saint-Esprit qui travaille dans l’Église de Dieu. Grâce à notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, nous sommes tous devenus des gens de foi suivant la volonté de notre Seigneur. Par cette foi, nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, comme commandé par notre Seigneur, vivre en lui faisant confiance jusqu’au jour où nous quitterons ce monde et jouir de la vie éternelle à travers lui. Pour ce faire, nous devons tous devenir un dans l’unité par notre foi en la Justice de Dieu, et nous ne devons jamais être lents à nous consacrer à Dieu pour révéler Sa gloire. Le but de notre vie dans ce monde doit être de servir l’évangile de Dieu qui a accompli la rémission des péchés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons nous efforcer d’être en harmonie les uns avec les autres par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons vivre notre foi avec action de grâce pour révéler la gloire de Dieu sur toute la terre. En bref, nous devons vivre par la foi pour répandre la grâce de la rémission des péchés que notre Seigneur Jésus-Christ offre à l’humanité. 
 


La maturité de la foi est atteinte quand on vit pour l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Aujourd’hui, ceux qui obéissent à l’Église de Dieu et à ses commandements sont ceux qui sont en unité avec les dirigeants de l’Église et les saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné à tous, nous vivons dans l’obéissance à notre Seigneur dans l’unité. À l’heure actuelle, nul autre que nous ne sommes les travailleurs de Dieu. En tant qu’ouvriers de Dieu qui avons reçu la rémission des péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit prononcée par Dieu, nous glorifions Dieu par notre vie dans ce monde horrible d’iniquités. De telles personnes ont déjà reçu dans leur cœur le don de l’Esprit de Dieu en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et elles peuvent donc aussi s’unir joyeusement à Dieu et à son Église. 
Vivant en ces temps de la fin, votre cœur a-t-il la preuve de la foi témoignant que vous êtes devenu membre du peuple de Dieu par la foi en la Parole de l’eau et de l’Esprit de l’évangile donnée par Dieu? Nous avons été sauvés une fois pour toutes par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et la Parole écrite de Dieu et le Saint-Esprit témoignent que nous sommes maintenant devenus le propre peuple de Dieu. Et maintenant, nous avons tous été appelés à être les témoins qui prêchent l’évangile de Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, il est tout à fait approprié pour nous de vivre le reste de notre vie en tant que tels témoins, unis par notre foi commune dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous a maintenant confié l’accomplissement de l’œuvre de Dieu. 
Chargés par Dieu d’annoncer son évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons consacrer notre vie à enseigner et à guider avec la Parole de Dieu ceux qui n’ont pas foi en la Justice du Seigneur. Ce sont les prédécesseurs dans la foi qui vivent une telle vie, et donc ils ont le devoir de diriger les saints dont la foi est faible. Appelées par l’Église de Dieu, ces personnes prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit et consacrent leur vie aux saints en tant qu’ouvriers de Dieu. 
Pour que cela se produise, ceux dont la foi est en avance sur les laïcs doivent fixer fermement le but de leur foi du côté de Dieu. Ils font partie de ceux qui se réjouissent toujours de faire l’œuvre de Dieu. En effet, ceux qui ont été élevés pour être des évangélistes selon la volonté de l’Église de Dieu vivent une telle vie qui est toujours agréable à Dieu. Cependant, ceux qui n’ont pas encore été élevés par l’Église de Dieu en tant que Ses travailleurs devraient tranquillement partager la communion avec leurs prédécesseurs dans la foi et vivre dans la soumission à la direction de l’Église de Dieu. 
Vos prédécesseurs dans la foi courent la course de la foi tous les jours et servent l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec diligence pour assurer votre croissance spirituelle. Ceux qui sont en avance doivent aider ceux dont la foi est encore jeune afin qu’ils puissent se tenir fermement sur la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne devrions pas nous vanter simplement parce que nous sommes les serviteurs de Dieu. Par la foi, chaque saint doit d’abord apprendre à se soumettre à la Parole de Dieu et à vivre une vie qui Lui est fidèle. Avec le temps, le jour viendra où Dieu exaltera ceux dont la foi est jeune. Dieu a dit : «De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable» (1 Pierre 5:5-6). Nous devons tous obéir à cette Parole. 
 


Comme les descendants de Lévi, nous devons vivre une vie dévouée par la foi


Nous devons réaliser ici que ce que Dieu a dit à l’époque de l’Ancien Testament par l’intermédiaire de Moïse nous est également adressé à nous qui servons maintenant Dieu par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu dit : «De quel côté vous tiendrez-vous maintenant? Vous tiendrez-vous de Mon côté ou du côté de Mon ennemi? Qui choisirez-vous entre Moi et Mon ennemi? Selon votre choix, je vous récompenserai ou je vous jugerai.» Parce que c’est ce que Dieu dit à tous ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et qui vivent par la foi en Dieu, il est impératif que nous revenions à la raison et que nous accomplissions l’œuvre de Dieu de Son côté.
Dieu nous demande : «Entre Moi et Mon ennemi, de quel côté vous tiendrez-vous?» Nous devons être prêts à répondre à cette question avec la bonne réponse devant Dieu. Non seulement nous devons donner la bonne réponse à Dieu, mais notre vie doit être conforme à la vie de foi que notre Dieu veut que nous vivions. Dieu sera alors très heureux de nous et travaillera puissamment à travers nous.
Nous pouvons donc vivre la vie de foi la plus glorieuse en présence de notre Dieu. Tout en continuant notre vie dans ce monde, nous devons nous asseoir dans l’endroit de foi le plus approprié et glorifier notre Dieu par notre foi en la Parole de notre Seigneur. Si nous servons maintenant notre Seigneur et le peuple de Dieu avec Sa Parole, notre Dieu nous félicitera pour notre fidélité et nous accordera toutes les bénédictions du Ciel. Cela se produira certainement si nous pouvons montrer la vie de foi qui plaît vraiment au Seigneur à tous ceux qui, en suivant nos traces, doivent servir son évangile de l’eau et de l’Esprit.
Sauf lorsque nous dormons, nous passons chaque heure de la journée à servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit du Seigneur. Nous aspirons à suivre encore plus la Parole de Dieu et à vivre notre foi avec la plénitude de l’Esprit qui plaît au Seigneur. Si nous servons tous l’évangile de l’eau et de l’Esprit à partir du lieu de foi qui plaît à Dieu pour le bien des autres âmes, notre Dieu sera réjoui. Nous recevrons alors les plus grandes bénédictions de notre Dieu dans ce monde et dans le Royaume des Cieux. Si nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit du lieu de foi qui plaît à Dieu, personne d’autre que nous ne recevrons de telles bénédictions étonnantes de Dieu. Notre Dieu sera réjoui par nous si nous portons les fruits de la foi à Son plaisir où nous nous trouvons. Il cherchera ceux qui, sur cette terre, vivent par la foi en Sa Parole écrite. Sans aucun doute, notre Dieu aimera des gens de foi comme vous et moi, et Il sera extrêmement réjoui par nous. 
 


Nous sommes tous les travailleurs de la foi qui construisent le Royaume de Dieu


Pour édifier le Royaume de Dieu et délivrer les pécheurs de tous leurs péchés, nous travaillons maintenant dur par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons suivre la volonté de Dieu ensemble, et nous devons tous être aussi en unité avec les membres de l’Église de Dieu qui partagent la communion de foi. Si nous voulons vraiment vivre la vie de foi qui plaît à Dieu, alors en vérité, nous devons non seulement avoir foi en la Parole de Dieu que son Église prêche, mais nous devons aussi suivre la direction de nos dirigeants de l’Église et nous soumettre à eux. 
Que se passerait-il si nous vivions sans unir notre foi à la foi des dirigeants de l’Église qui nous guident? Vous feriez alors toutes sortes d’erreurs en essayant de suivre votre Seigneur par la foi. Si vous n’êtes pas unis à vos dirigeants de l’Église par la foi, votre vie de foi se heurtera à de nombreuses difficultés. Que devons-nous donc tous faire pour avoir la foi qui plaît à Dieu? Tout d’abord, nous devons croire en la Parole de Dieu que prêchent les dirigeants de l’Église de Dieu, et par cette foi, nous devons unir nos cœurs à la Parole.
Pour que nous soyons toujours victorieux dans la foi devant Dieu, nous devons non seulement être guidés par sa Parole, mais aussi unir nos cœurs à ses dirigeants. Ce n’est qu’alors que nous pourrons vivre notre vie quotidienne en tant que vainqueurs de la foi. Pour vivre dans ce monde en obéissant à la Parole de Dieu et en faisant confiance aux chefs de la foi devant nous, nous devons être conduits par l’Église de Dieu. C’est alors que nous pouvons devenir les vrais travailleurs de la foi. Si nous courons vers le but de la foi pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, nous atteindrons ce but par la foi sans faute. Le Seigneur nous a tous chargés de marcher sur le chemin des témoins, et nous devons suivre nos dirigeants en ne croyant qu’en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu. 
Une telle vie de foi, cependant, n’est pas sans problème. Pour des raisons qui me dépassent, il y a quelqu’un qui prétend être mon fils qui dit effrontément que quiconque ne l’écoute pas sera maudit. D’autres prétendent que Jean-Baptiste est né dans ce monde sans aucun péché. Je veux que vous réalisiez ici que les revendications de telles personnes sont des pierres d’achoppement à l’annonce de l’évangile de Dieu. 
Ceux qui croient que Jean-Baptiste, qui a baptisé Jésus, est né dans ce monde dans un état sans péché disent de telles choses parce qu’ils ne pensent à la Parole de Dieu que comme un instrument de leur cupidité, et finalement, ils sont tombés dans une grave erreur de s’écarter de la Parole de Dieu. Imaginez que quelqu’un demande : «Jean-Baptiste est-il né dans ce monde sans aucun péché?» Une telle question elle-même est une déviation de la Parole de Dieu. Des questions comme celles-ci sont posées par ceux qui veulent exalter un être humain au lieu de Jésus et l’adorer comme leur idole. Ils pensent de la même manière que les nombreux idolâtres de ce monde. 
Citant le Psaume 14:1, l’apôtre Paul dit dans Romains 3:10-12 : «selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul.» Comme la Bible le dit clairement ici, il ne peut y avoir même pas une seule personne qui soit née dans ce monde sans aucun péché. 
Se référant à Jean-Baptiste, Jésus a dit : «Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.» (Matthieu 11:11). Le fait que Jésus ait appelé Jean-Baptiste le plus grand de ceux qui sont nés de femmes signifie que Jean-Baptiste était un être humain comme tout le monde, et donc il est également né dans ce monde en tant que pécheur. Si Jean-Baptiste était né dans ce monde dans un état sans péché, alors il se serait élevé en prétendant être le Sauveur de l’humanité. 
Jésus seul est né dans ce monde par le Saint-Esprit selon la volonté du Dieu de la Trinité et exactement comme les prophètes l’avaient prophétisé dans l’Ancien Testament, et donc Lui seul pouvait devenir le vrai Sauveur pour sauver tous les pécheurs de tous les péchés du monde une fois pour toutes. C’est parce que seul Jésus était Dieu Lui-même bien avant sa naissance dans ce monde. Il est le Dieu saint Lui-même. En revanche, les êtres humains nés dans ce monde sont toujours pécheurs, car ils ont hérité du péché de leurs ancêtres.
 


Quand Jean-Baptiste a-t-il reçu la rémission des péchés?


On peut se demander ici : «Quand Jean-Baptiste a-t-il reçu la rémission des péchés alors?» Jean-Baptiste répond à cette question dans Jean 1:32-34 : «Jean rendit ce témoignage: J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit. Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu.» Ici, Jean-Baptiste dit que lorsqu’il a baptisé Jésus-Christ, l’Esprit de Dieu lui a dit : «Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit.» C’est donc à ce moment-là que Jean-Baptiste en est venu à croire en Jésus-Christ comme Fils de Dieu et Sauveur de l’humanité.
Lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus-Christ, lui aussi savait que Jésus était le Fils de Dieu et le Sauveur de l’humanité, et c’est pourquoi il a pu rendre son témoignage après l’avoir baptisé, en disant : «Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!» (Jean 1:29). Parce que Jean-Baptiste croyait que Jésus était le Fils de Dieu, il pouvait aussi croire qu’il était le Sauveur de ce monde. 
C’est parce que Jean-Baptiste avait été élevé pour être le représentant de l’humanité qu’il pouvait baptiser Jésus pour accomplir son devoir. Jean-Baptiste a donc dit que lorsqu’il baptisait Jésus, il pouvait réaliser à partir de l’instruction du Saint-Esprit que Jésus était le Fils de Dieu, c’est-à-dire qu’il était le Sauveur de l’humanité. C’est donc à ce moment que Jean-Baptiste pourrait aussi recevoir la rémission des péchés par sa foi en Jésus-Christ comme Sauveur. Lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus, il a accompli son devoir de «représentant de l’humanité», et parce qu’il croyait aussi que Jésus baptisé était son Sauveur, il pouvait être sauvé de tous ses péchés. 
Par conséquent, mes chers frères et sœurs, si jamais vous rencontrez quelqu’un qui prétend que Jean-Baptiste est né dans ce monde sans aucun péché, vous devez réaliser qu’une telle affirmation est une erreur inventée découlant de ses mauvaises pensées. Vous devez comprendre que de telles mauvaises pensées ne sont rien de plus que des mensonges absurdes destinés à satisfaire sa propre avidité de la chair. Je vous dis cela pour vous éviter de tomber dans vos propres pensées seulement pour pécher et propager la méchanceté. 
L’Église catholique enseigne la doctrine de «l’infaillibilité papale», qui affirme que «le pape ne peut pas se tromper en matière de foi et que ses paroles s’apparentent à la Parole de Dieu». Une telle affirmation est au sommet de l’arrogance qui sort des mauvaises pensées de l’humanité. Nous ne devrions jamais être trompés par elle, car c’est un instrument utilisé par les religieux maléfiques du monde pour promouvoir leur propre cupidité. Après tout, qui peut avoir le pouvoir, l’autorité, la sainteté et la perfection qui se rapprochent même de notre Dieu? Ceux qui disent de telles choses mauvaises avec de telles pensées méchantes, et ceux qui croient en de telles affirmations, se tiennent de la même manière contre le Dieu saint et parfait. Les pensées de ces méchants sont toujours fausses, et ils seront tous confrontés au jugement des péchés devant Jésus-Christ pour leurs mauvaises pensées. Nous devons réaliser clairement ici que de telles personnes maléfiques seront jugées par Dieu. Comment quelqu’un né dans ce monde peut-il jamais naître sans aucun péché devant Dieu? Marie et ses parents étaient tous pécheurs aux yeux de Dieu, et eux aussi devaient être lavés de leurs péchés par la grâce de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus leur a donné. 
Si vous pensez que Marie est née dans ce monde sans aucun péché dans son cœur, alors vous élèveriez un être humain à la divinité en dehors de Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Nulle part il n’est écrit dans la Bible que Marie ou Jean-Baptiste soient nés dans ce monde sans aucun péché. Ceux qui font une telle affirmation sont comme les gens qui ne réalisent même pas qu’ils pratiquent le mal dans leur vie, car eux, avec leurs parents, sont tous nés dans ce monde comme la semence des malfaiteurs (Marc 7:20-23).
David, lui aussi, confessa : «J’ai été conçu dans le péché et engendré dans l’iniquité.» Vous et moi sommes comme David, car nous avons aussi été amenés dans l’iniquité quand nous sommes nés dans ce monde. Nous sommes nous-mêmes nés dans ce monde avec toutes sortes de mauvaises pensées, et nous savons aussi que, compte tenu de notre nature, nous pouvons tous nous égarer et finir par nous dresser contre Jésus-Christ et l’Église de Dieu avec nos mauvaises pensées de chair. Donc, je vous demande de vous détourner de vos mauvaises pensées erronées en ce moment, d’admettre vos péchés à Jésus, de reconnaître que vous êtes vous-même destiné à l’enfer pour vos péchés et de recevoir la rémission des péchés dans votre cœur en croyant en la Parole de l’eau et de l’Esprit de l’évangile donné par Dieu qui lave vos péchés.
Chaque fois que vous rencontrez quelqu’un dans ce monde qui est tombé dans les mauvaises pensées de la chair malgré le fait qu’il professe croire en Jésus, réalisez que ces personnes essaient de s’exalter pour chercher la reconnaissance des autres. Sachez que ces gens maléfiques essaient juste de s’élever. Parmi les évangéliques que je connais, il y a un certain leader qui commet des fraudes dans son corps et dans son esprit pour satisfaire sa propre convoitise sortant de ses pensées charnelles maléfiques. Ce dirigeant d’église se débrouille très bien pour lui-même en escroquant sa propre congrégation. Même maintenant, il nourrit sa propre convoitise de la chair sans relâche en exploitant sa congrégation. Nous pouvons voir que de tels faux prophètes utilisent les travailleurs de l’église pour s’en prendre aux faibles, les pillant pour leurs biens matériels et même leurs âmes pour satisfaire leur propre convoitise. 
Par hasard, ne souhaitez-vous pas être comme ces gens? N’inventez-vous pas aussi des absurdités, trompés par vos propres pensées méchantes? Voulez-vous apprendre de ces personnes mal intentionnées comment commettre des fraudes spirituelles afin que vous puissiez également satisfaire la convoitise méchante de votre chair? Pensez-vous que vous serez vraiment heureux si vous donnez satisfaction à votre convoitise comme ça? Non, bien sûr que non! Loin de là, vous finirez par vivre dans ce monde comme le méchant serviteur de Satan au lieu de l’ouvrier de Justice de Dieu pour la fin des temps, faisant le mal à tout le monde pour être jeté en enfer. 
Mes chers frères et sœurs, je vous exhorte tous à réaliser que l’heure du retour du Seigneur n’est pas loin. Ce monde se précipite rapidement vers la ruine à la fois matériellement et spirituellement. Dans une telle fin des temps, voulez-vous vraiment passer le reste de vos jours à suivre les mauvaises pensées de votre chair? Ou voulez-vous vivre fidèlement dans l’obéissance à la volonté de notre Dieu en tant que personne qui a reçu la purification des péchés en croyant en la Justice de Jésus-Christ, le Roi de la justice? Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour être fidèle au Seigneur avec toute votre foi, votre temps et toutes vos capacités. Où utiliseriez-vous alors votre foi et vos talents? Avec si peu de temps restant à notre vie, vous et moi devons nous consacrer à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et utiliser nos capacités, notre temps et notre foi pour accomplir fidèlement l’œuvre du Seigneur.
Dans peu de temps, nous aurons tous l’honneur de rencontrer le Sauveur juste qui nous a sauvés de nos péchés. Nous devrions donc rejeter l’idée que Jean-Baptiste soit né dans ce monde sans aucun péché, et reconnaître que seuls Jésus-Christ, Dieu le Père et le Saint-Esprit sont notre vrai Dieu. Nous devons continuer notre vie dans ce monde par la foi, en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec notre cœur. Maintenant que nous avons été remis de nos péchés en croyant en la sainteté du Seigneur et en l’évangile de la rémission des péchés donné par Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons adorer notre Seigneur, le louer et continuer notre vie dans ce monde par la foi. 
 


Pour faire grandir notre foi, nous devons regarder au Seigneur


Pourquoi devons-nous nous soumettre complètement à la Parole écrite de notre Dieu? C’est supprimer les occasions tentantes pour nous de suivre et de servir la convoitise des mauvaises pensées de notre chair. Pour ce faire, nous avons besoin de la foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice du Seigneur. Pour ne pas nous écarter de la foi en la Justice de notre Dieu, nous devons consacrer tout notre cœur et tous nos efforts à l’annonce de l’évangile. Parce que nous sommes vulnérables à succomber à nos mauvaises pensées de la chair et à courir vers le monde, nous devons croire en la justice du Seigneur et courir vers son seul dessein. Nous ne devrions jamais suivre les mauvaises pensées de notre chair. Nous devons tous au contraire suivre la volonté du Seigneur en tant que personnes de foi qui écoutent la Parole écrite de Dieu et y croient docilement. C’est parce que le Saint Esprit se réjouit et que nos cœurs ne peuvent être en paix que si nous continuons notre vie dans ce monde par la foi qui plaît à Dieu.
L’apôtre Paul, lui aussi, a dit que la chair combat contre l’Esprit et l’Esprit contre la chair. En effet, parce que nos vies sont aussi tirées à la fois par le désir de l’Esprit et par la convoitise de la chair, nous vivons chaque jour sur un champ de bataille spirituel, faisant la guerre pour prêcher l’évangile du Seigneur. Par conséquent, si nous suivons les mauvaises pensées de notre chair, il est inévitable pour nous d’attirer l’inimitié de notre Seigneur dans nos vies. Les mauvaises pensées de notre chair nous poussent, nous les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit, à marcher dans la direction opposée à la volonté de Dieu. C’est précisément pourquoi nous devons vivre conformément au dessein du Seigneur, en reconnaissant que nos propres pensées sont toujours mauvaises aux yeux de Dieu.
Et vous alors? Savez-vous et admettez-vous que vos pensées charnelles dans votre vie quotidienne sont si mauvaises? Il n’y a pas beaucoup de gens qui vivent avec cette prise de conscience que leurs propres pensées sont toujours mauvaises. C’est parce que même ceux qui croient en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont pas pleinement conscients du fait que leurs pensées de la chair sont toujours mauvaises. C’est à cause de cette ignorance que même les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, trompés par leurs propres mauvaises pensées de la chair, finissent par pratiquer la méchanceté tout en continuant leur vie dans ce monde.
Nous pouvons voir cela se produire avec certains membres de l’église faisant des affirmations infondées. Lorsque nous regardons dans le cœur de ceux qui causent la division et le conflit entre nous, nous pouvons voir que leur vie dans ce monde ne fait que suivre leurs propres mauvaises pensées de la chair plutôt que d’être consacrée à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. De telles personnes qui suivent et préconisent leurs propres mauvaises pensées peuvent-elles contribuer à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, bien sûr que non! Suivre les mauvaises pensées de la chair n’apporte absolument aucun avantage à l’œuvre juste de Dieu qui sauve les pécheurs de leurs péchés. Les enseignements avancés par ces gens ne sont rien de plus que leurs propres mauvaises pensées de la chair destinées à n’élever qu’eux-mêmes. Leurs paroles ne valent rien pour suivre le vrai Dieu. 
Imaginons un instant que ces frères établissent leur propre organisation missionnaire. Qui se joindrait à cette organisation et qui serait fidèle à leurs enseignements? Nous ne le ferons certainement pas! À la vie à la mort, nous ne devons être fidèles qu’à Jésus-Christ qui nous a délivrés des péchés de ce monde, et à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme notre Seigneur nous a amenés vers le Royaume du Fils de Dieu, nous devons lui être fidèles à Lui seul, et nous devons gagner la course de la foi en faisant confiance à la Parole de notre Seigneur. Nos frères erronés doivent donc se détourner de leurs mauvaises pensées de la chair et croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous avançons maintenant vers la volonté de Dieu, consacrant tous nos cœurs et toutes nos forces à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Lorsque nous courons vers le but de la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec chaque once de notre force comme ceci, nous ne succombons pas à nos propres pensées méchantes. Nous pouvons alors aussi nous battre et triompher de nos mauvaises pensées. C’est en nous accrochant à la Parole de Dieu que nous pouvons gagner cette bataille contre nos mauvaises pensées qui cherchent à nous transformer en ennemis de Dieu. C’est grâce à notre foi en la Parole écrite de Dieu que nous pouvons sortir triomphants en tant que vainqueurs spirituels. Grâce à cette foi en la Parole de l’eau et de l’Esprit de l’évangile de notre Seigneur, nous pouvons tous vivre la vie de foi qui lutte contre nos propres mauvaises pensées de la chair. Pour que nous puissions vivre le genre de vie qui est toujours victorieuse en croyant en la Parole de Dieu, nous devons découvrir la volonté de notre Seigneur à partir de la Parole de Dieu, et nous devons aussi avoir confiance en cette volonté. Nous courons tous maintenant vers le but de la foi que le Seigneur nous a donné, le Royaume des Cieux. Tout comme notre Seigneur nous l’a commandé, nous devons mettre de côté nos mauvaises pensées de la chair, et nous devons courir vers notre Seigneur et Lui être fidèles dans le seul but de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous sommes les soldats de la foi qui croient en la justice de Jésus-Christ notre Sauveur. En conséquence, nous devons admettre notre propre méchanceté. Pour nous tous qui avons une telle foi, notre Seigneur nous habillera de la gloire de Dieu et nous utilisera comme ses instruments. Jésus-Christ se prépare à nous donner les bénédictions de Dieu, à nous tous qui admettons entièrement la méchanceté de nos pensées charnelles par la foi et suivons le Seigneur en ne croyant qu’en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. Dieu se réjouit de nous voir écarter nos mauvaises pensées de nos vies par la foi. Si nous renonçons à nous-mêmes et vivons en croyant en Sa Parole, Dieu nous embrassera dans Ses bras et nous gardera comme les vainqueurs de la foi même en ces mauvais moments. Nous devons donc admettre les mauvaises pensées de la chair et vivre la vie spirituelle que Dieu veut que nous vivions en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et en l’Esprit seule. Puisque nos mauvaises pensées sont très éloignées de la vie qui plaît à Dieu, nous devons lutter contre elles par la foi. Ne vivant plus selon la convoitise de la chair, nous devons maintenant vivre notre foi pour le Seigneur, afin que Dieu puisse effectivement se réjouir de cette foi qui est la nôtre.
Nous devons crucifier nos mauvaises pensées et nos désirs mondains, avec Jésus-Christ. Nos passions et notre convoitise ont été crucifiées avec le Seigneur, car nous croyons en l’œuvre juste que Jésus-Christ a accomplie pour effacer nos péchés, c’est-à-dire que nous croyons que Jésus a été crucifié en assumant tous les péchés de ce monde qu’il a portés une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. Nous avons tous été crucifiés avec Jésus-Christ en union par la foi. Croyant toujours en cette Vérité que le Seigneur nous a délivrés des péchés du monde une fois pour toutes par Son eau et Son sang, nous devons mourir avec Jésus-Christ et continuer notre vie dans ce monde avec Jésus-Christ. 
Par notre foi en la justice du Seigneur, nous devons vaincre les mauvaises pensées qui sortent de nos esprits charnels, et nous devons courir la course de la foi dans nos vies. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, nous avons reçu la rémission des péchés par la foi. Nous devons donc toujours regarder vers notre objectif en plaçant notre foi dans la justice du Seigneur, et nous devons le suivre fidèlement. Lorsque nous suivons Jésus-Christ par la foi, notre Sauveur qui nous a délivrés des péchés de ce monde une fois pour toutes par l’eau et le sang, nous savons que notre Seigneur nous protégera et se réjouira à notre sujet. Et c’est lorsque nous le faisons que nous pouvons poser nos yeux sur la justice du Seigneur et courir vers notre destination avec Lui en faisant confiance à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous sommes souvent gouvernés par les mauvaises pensées de notre chair dans notre vie quotidienne. Malgré cela, nous pouvons toujours suivre notre Seigneur en croyant au véritable évangile de l’eau et de l’Esprit qui a effacé nos péchés une fois pour toutes. Nous avons le devoir de courir la course de la foi sans relâche, en craignant le Seigneur et en regardant vers son exaltation et sa plénitude. Bien sûr, ce genre de foi ne jaillit pas du jour au lendemain, et une telle croissance de la foi ne se réalise pas en un jour. Pour que cela se produise, nous devons apprendre à avoir la vraie foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit auprès de nos prédécesseurs de la foi. Une telle foi jaillit lorsque nous faisons confiance à la Parole de Dieu, à la Parole de l’évangile de l’eau et à l’Esprit. Et c’est quand nous courons vers la volonté du Seigneur chaque jour que la foi jaillit pour que nous puissions endurer la persécution. Nous pouvons être conduits par notre Seigneur lorsque nous avons foi en la Parole de l’évangile de l’eau et en l’Esprit qu’il nous a donnée. C’est pourquoi nous ne devons pas suivre les mauvaises pensées de notre chair. 
En tant que ceux qui croient et suivent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si jamais nous souillons nos cœurs avec la méchanceté de notre chair, nous devons confesser nos péchés par la foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, confiants que notre Seigneur a également effacé tous ces péchés, et nous devons regarder vers lui en croyant en sa justice avec notre cœur. Et nous devons réaliser que nous avons été guéris, car nous croyons en la Vérité que le Seigneur a déjà lavé et effacé tous nos péchés avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En regardant toujours vers l’œuvre juste d’expiation de notre Seigneur, nous devons le suivre par la foi et vivre par la foi. Ce n’est qu’alors que nous pourrons être victorieux. Avec notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu, nous pouvons toujours purifier nos cœurs chaque fois qu’ils sont souillés par nos transgressions. Il est indispensable pour nous de réaliser et de croire en ce fait indéniable. C’est alors que tous ceux d’entre nous qui croient et suivent le Seigneur peuvent émerger comme les vrais vainqueurs de la foi pour transformer ce monde. 
Nous pouvons tous plaire à notre Seigneur avec notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu. N’est-ce pas le cas? Parce que nous croyons à la justice de Jésus-Christ notre Sauveur, nous sommes plus que capables de toujours plaire à notre Seigneur. Grâce à votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez surmonter toute méchanceté qui sort de vos propres pensées et l’emporter. Cela signifie que nous sommes déjà devenus les soldats de la foi de Dieu, et donc à l’intérieur de nous tous, nous devons avoir foi en Jésus et en Sa Justice. Nous pouvons maintenant devenir victorieux à jamais en croyant en Jésus-Christ qui nous a délivrés de tous nos péchés. Chaque fois que nous tombons dans des faiblesses, rappelons-nous que nous pouvons toujours suivre le Seigneur par la foi, en regardant vers l’expiation que Jésus a faite pour tous nos péchés avec son baptême et son sang.
Nous pouvons être victorieux dans notre guerre spirituelle grâce à notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu. Lorsque nous regardons la justice de notre Seigneur, nous pouvons réaliser à partir de notre propre expérience que nous avons la foi qui nous permet de le suivre. Ce n’est que par notre foi en la Parole écrite de Dieu que nous pouvons vivre comme les disciples de notre Seigneur Jésus-Christ et le suivre avec notre cœur. D’où vient le pouvoir de la foi pour nous permettre de suivre le Seigneur? Ce pouvoir vient de la foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a accordée, et c’est par cette foi que nous pouvons renouveler notre force et en sortir victorieux. C’est parce que nous croyons que le Seigneur a déjà purifié nos cœurs avec la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous avons reçu de notre Seigneur la force de toujours vivre victorieusement par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. Nous savons qu’une telle vie bénie de foi nous permet de toujours vivre pour l’annonce de l’évangile du Seigneur, et elle nous permet aussi d’accomplir l’œuvre de Dieu par la foi et de respecter sa Parole pour vivre une vie victorieuse. Nous vivons comme les vainqueurs de la foi parce que nous avons été délivrés de tous nos péchés en croyant en la Justice de Dieu par Sa Parole écrite. Nous sommes devenus les enfants de Dieu par notre foi non seulement en la Parole de la Croix, mais aussi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous sommes aussi devenus le vrai peuple de foi de Dieu qui peut accomplir la volonté de notre Seigneur. En croyant au plan de notre Dieu saint et miséricordieux et à Sa Justice, nous avons reçu la rémission des péchés et pouvons maintenant vivre éternellement. Même en ce moment même, nous croyons en la Parole écrite de Dieu et, grâce à cette foi, nous pouvons servir notre Seigneur et vivre toujours avec Lui.
Nous vivons maintenant ces temps de la fin que Dieu nous a fixés en faisant confiance à Sa Parole. Nous devons donc veiller à ne pas finir par passer ces derniers jours comme les ennemis de Dieu. Pour ce faire, nous devons nous accrocher inébranlablement à la Parole juste du Seigneur et participer à la gloire de Dieu. Jésus-Christ nous a maintenant donné les bénédictions du salut par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En nous donnant la vraie Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous permet de laver tous nos péchés par la foi, le Seigneur nous a bénis, nous les croyants en cet évangile, pour vivre une vie toujours plus glorieuse sous les yeux de Dieu. Maintenant, pour le reste de nos vies, nous rendrons gloire à Dieu par la foi en la Justice de notre Seigneur jusqu’à ce que nous allions dans la présence de Dieu. Nous vivrons notre foi jusqu’à ce que nous voyions la gloire de Dieu. Nous aspirons tous à voir notre Seigneur. Pour ce faire, nous devons participer à la gloire de Dieu en croyant au plan de notre Seigneur pour nous glorifier.
Parce que Dieu nous a donné la foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons tous recevoir Ses abondantes bénédictions qui nous sont accordées selon cette foi en la Justice de Jésus-Christ. Nous avons absolument besoin de l’aide de notre Dieu chaque jour, car nous devons servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit tant que nous vivons dans ce monde, quels que soient ses hauts et ses bas. Croyant en la Parole bénie de la rémission des péchés que Dieu nous a donnée, nous voulons marcher avec notre Seigneur tout en continuant notre vie dans ce monde. Notre Dieu veut aussi que nous demeurions dans sa paix et que nous jouissions de ses merveilleuses bénédictions. Le Seigneur veut que nous vivions en ayant confiance en son amour. 
À quel point notre Dieu serait-il réjoui si nous vivions maintenant la vie de foi qui Lui plaît en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Il est absolument indispensable pour nous de vivre en faisant toujours confiance à la Justice de notre Dieu jusqu’à ce que nous atteignions la destination finale de la foi, et la foi qui plaît à Dieu doit être ce qui définit nos vies. Pour apporter de la joie à notre Seigneur, nous devons nous accrocher fermement à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de la rémission des péchés. Pour y parvenir, nous devons avoir la foi qui plaît à notre Dieu à chaque instant de notre vie dans ce monde. 
Notre Dieu veut bénir votre foi et la mienne maintenant. Il nous a bénis, vous et moi, avec la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons Lui rendre gloire en plaçant notre foi en cette Parole. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés dans leur cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne vivent pas comme des obstructionnistes entravant l’œuvre de Dieu, et donc Dieu les bénit toujours avec la Parole bénie de l’évangile.
En exerçant notre foi en la justice de Jésus, nous sommes tous venus vivre dans ce monde avec un cœur brillant et une foi brillante. Nous sommes devenus la lumière de ce monde. En tant que personne qui croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec le cœur, vous devriez réaliser que vous vivez maintenant dans ce monde avec les bénédictions spéciales de Dieu. Nous continuons joyeusement notre vie dans ce monde parce que nous vivons avec la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que notre Seigneur nous a donnée, et nous savons par notre foi que le Seigneur nous aime et nous bénit pour toujours.
 


La leçon du veau d’or pour nous


J’aimerais maintenant que nous regardions la leçon que le veau d’or dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui nous donne. Par Moïse, la Loi de Dieu nous a été donnée, à nous vivant à notre époque actuelle, ainsi qu’au peuple d’Israël. À cette époque, le grand prêtre du peuple d’Israël était Aaron. Ces deux hommes ont chacun été élevés par Dieu pour répondre à Ses besoins, pour accomplir leur devoir respectif. Moïse était quelqu’un qui voyait Dieu face à face et relayait la Parole qu’il avait entendue au peuple d’Israël au nom de Dieu. Cela a été possible parce que Moïse avait revêtu la grâce spéciale de Dieu pour Le voir face à face. Moïse a entendu la Parole de Dieu en Sa présence, et son travail était de transmettre cette Parole au peuple de Dieu. En particulier, Dieu avait préparé Moïse pour conduire le peuple d’Israël hors de ses 400 ans d’esclavage en Égypte et le guider dans le pays de Canaan.
Alors qu’ils se dirigeait vers le pays de Canaan, le peuple d’Israël s’est reposé pendant un court moment près du mont Sinaï. À cette époque, Dieu a appelé Moïse au mont Sinaï. Par Moïse, Dieu a voulu donner Sa Loi à Son peuple. C’est parce que Dieu avait l’intention de construire Son Royaume. Ainsi, appelé par Dieu, Moïse monta au mont Sinaï et ne descendit pas avant 40 jours. À la suite de l’absence de Moïse, le cœur du peuple d’Israël en vint à être grandement troublé.
Alors que le peuple d’Israël attendait au pied du mont Sinaï que Moïse revienne, le vent du doute a commencé à s’agiter dans leurs cœurs. Tombant dans le désespoir, ils en vinrent à penser : «Moïse devrait déjà être mort dans cette montagne, sinon il n’y a aucune raison pour qu’il ne soit pas descendu maintenant.» Le doute se répandait peu à peu dans leur cœur. Ils se demandaient : «N’y a-t-il pas assez de lieux de sépulture en Égypte pour que le Seigneur Dieu nous ait conduits ici?» Alors que ces mauvaises pensées prenaient de l’ampleur parmi les gens et que le doute s’accumulait dans leurs cœurs, il y avait finalement des signes d’une émeute sur le point d’éclater. Face à une telle situation, Aaron, le chef du peuple d’Israël à l’époque, a mis au point un plan pour tenter de résoudre la crise. Cela impliquait de fabriquer un veau d’or. 
Aaron était confronté à une situation désastreuse comme le calme avant la tempête, et dans sa tentative de résoudre la crise, il a dit au peuple d’Israël : «Apportez-moi votre or.» Le peuple d’Israël lui a alors donné l’or qu’il avait apporté avec lui quand il a quitté l’Égypte, et Aaron l’a jeté dans le feu. Il a ensuite façonné l’or fondu en un veau d’or et l’a présenté au peuple d’Israël. Voyant le veau d’or moulé, les Israélites se sont inclinés devant lui et ont commencé à l’adorer comme leur dieu. Ils ont commencé à danser autour du veau d’or dans la joie. Convaincu que ce veau d’or était le dieu qui les avait conduits hors d’Égypte, le peuple d’Israël organisa un festin pour lui. Ils ont organisé une fête sauvage, dansant et bondissant autour du veau d’or. Leur fête a dû être la plus grande fête jamais organisée dans le désert vers le mont Sinaï depuis la création.
Il semble que c’est ainsi que les gens du monde se font généralement des idoles et proposent des fêtes pour les adorer. Ils font généralement des images sculptées qu’ils aiment, s’inclinent devant eux et organisent des fêtes qui leur sont dédiées à la place de Dieu. C’est de l’idolâtrie, que les gens du monde entier commettent en appelant et en adorant autre chose que Dieu comme leur dieu. Face à une situation difficile, le cœur d’Aaron était influencé par le vent dominant et cédait à l’atmosphère générale avec le peuple d’Israël. Il semble que même Aaron ne pouvait pas éloigner le peuple d’Israël de ces pensées erronées et de ces actes stupides. Désireux d’adorer le veau d’or que leurs yeux pouvaient voir, les Israélites dansaient sauvagement autour d’un festin, et ce faisant, ils s’éloignaient de plus en plus de Dieu.
Le veau d’or était-il vraiment le Dieu d’Israël qui avait conduit son peuple hors du pays d’Égypte jusqu’au mont Sinaï ici? Non, bien sûr que non! De toute évidence, le Dieu qui avait conduit tout le peuple d’Israël hors d’Égypte au mont Sinaï, et qui avait séparé la mer Rouge pour qu’ils la traversent, était le Seigneur Dieu. C’était le Seigneur Dieu tout-puissant et miséricordieux qui avait conduit le peuple d’Israël de l’Égypte jusqu’au mont Sinaï. Le Seigneur Dieu voulait être leur Dieu.
C’était le dessein de Dieu pour eux, qu’Il avait planifié en Jésus-Christ avant même de créer les cieux et la terre. C’est pourquoi Dieu a créé les êtres humains et pourquoi Il leur a confié ce monde. Ayant tout planifié selon Son dessein, Dieu présidait à tout pour accomplir ce but. Donc, Dieu voulait vraiment que le peuple d’Israël L’accepte comme Son Dieu, et qu’Il ait Sa Loi. C’est parce que Dieu voulait transformer les Israélites en Son propre peuple avec Sa Loi qu’Il les avait délivrés d’Égypte et les avait conduits au Mont Sinaï. Il avait guidé le peuple d’Israël jusqu’au mont Sinaï maintenant parce qu’il voulait qu’ils vivent dans son royaume. Le Dieu du peuple d’Israël était en effet le Seigneur Dieu tout-puissant. 
Dieu voulait établir Son Royaume sur cette terre et donner Sa Loi au peuple d’Israël qui appartenait à ce Royaume. Ne réalisant pas ce grand plan de Dieu, cependant, les Israélites suivaient leurs pensées charnelles et se dressaient contre Dieu. De cette façon, les pensées charnelles imparfaites des gens les conduisent à s’opposer au vrai Dieu et, à la suite de ce péché, ils finissent par donner naissance à la mort.
Pascal a dit : «L’homme est un roseau pensant.» Comme le dit cet adage, chacun est tenu d’avoir toujours ses propres pensées charnelles, et chacun est tenu de suivre sa méchanceté. Cependant, chaque fois que la convoitise de la chair surgit dans nos cœurs et nos esprits, avant de prendre une décision, nous devons d’abord vérifier si cette pensée est conforme à la Parole écrite de Dieu ou simplement à une mauvaise pensée de la chair qui ne cherche à satisfaire rien d’autre que notre propre avidité privée. Et nous devons aussi nous demander si oui ou non c’est conforme à notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par laquelle notre Seigneur nous a apporté le salut à tous. Sinon, nous finirons par tomber dans beaucoup d’illusions et commettrons de graves erreurs découlant toutes de nos mauvaises pensées de la chair. Si nous nous fions uniquement aux mauvaises pensées de l’humanité, alors nous en viendrons à nous dresser effrontément contre le vrai Dieu qui nous a créés, nous a faits et nous a sauvés de tous les péchés. Cela signifierait donc que nos âmes appartiendraient à l’ennemi et que nous deviendrions les esclaves de Satan. 
Si nous devons vivre dans ce monde en tant que serviteurs de quelqu’un, il est bon pour nous de vivre en tant que serviteurs de la Justice de notre Dieu. Si vous deviez plutôt vivre comme l’ennemi de Dieu, alors votre âme serait piégée dans les ténèbres en tant que serviteur du diable. N’est-ce pas le cas? Satan est quelqu’un qui engendre les ennemis de Dieu. Le diable fait les ennemis de Dieu par leurs mauvaises pensées de la chair, et c’est ainsi qu’il leur apporte la mort. Cependant, le vrai Dieu nous forme, nous les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit encore plus, à avoir foi en Sa Parole, afin qu’Il puisse nous utiliser toujours plus précieusement comme Ses serviteurs. Notre Dieu nous fournit maintenant Sa Parole bénie, et Il nous bénit pour porter encore plus de fruits spirituels. 
Dans l’Ancien Testament, le Seigneur Dieu voulait édifier Son Royaume à travers le peuple d’Israël et demeurer avec lui. Pour ce faire, le Seigneur Dieu devait donner au peuple d’Israël Sa Loi et Sa foi en Lui, qui lui étaient indispensables. Ainsi, Dieu devait enseigner à Son peuple pourquoi il avait besoin de la primauté du droit, et Il devait élever Son serviteur Moïse pour eux. Pour établir le grand et beau Royaume de Dieu pour le peuple d’Israël, Il a établi Sa Loi et a élevé Son serviteur pour eux. Et Dieu a béni Son peuple avec la fertilité et l’abondance, afin qu’il puisse multiplier énormément. Ainsi, Dieu avait un grand plan de bénédictions pour le peuple d’Israël, afin qu’Il puisse édifier Son Royaume.
Même pour qu’une nation laïque soit construite dans ce monde, il doit d’abord y avoir des gens pour constituer cette nation, il doit y avoir un dirigeant pour les gouverner, et il doit aussi y avoir des lois par lesquelles le peuple doit être gouverné. Tout comme une nation laïque a besoin de tels éléments constitutifs, la nation d’Israël avait également besoin des mêmes éléments constitutifs pour construire le Royaume de Dieu. Premièrement, le Royaume de Dieu avait besoin de son peuple ; il avait aussi besoin de son roi; et il avait besoin de lois pour le gouverner. Ce n’est qu’alors que ce royaume pourrait vraiment être appelé le Royaume de Dieu. 
Si le Royaume de Dieu dans l’Ancien Testament était la nation d’Israël, alors le vrai Roi de cette nation était le Seigneur Dieu. Et cette nation gouvernée par le Seigneur Dieu devait avoir le peuple de Dieu, et elle devait avoir des lois pour les gouverner. Le Seigneur Dieu était le vrai Roi de la nation d’Israël, et Il était le vrai Dieu de son peuple. En tant que Dieu de tout le peuple d’Israël, il était tout à fait approprié que le Seigneur Dieu reçoive tout honneur et toute gloire de leur part. 
À l’époque actuelle aussi, cette vérité fournit une leçon absolument indispensable pour nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit : Jésus-Christ notre Dieu doit être vraiment devenu notre Roi. Vivant à l’ère du Nouveau Testament, nous avons le Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs comme notre Dieu. Et le Saint-Esprit règne maintenant sur nous en tant que Notre Roi, avec Jésus-Christ et son Père. Par conséquent, il doit maintenant y avoir la loi de l’Esprit dans nos cœurs en tant que croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons aussi réaliser par la foi que nous sommes devenus le peuple de Dieu. Pour vous et moi qui croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce Royaume de Dieu est maintenant dans votre cœur et dans le mien.
Le peuple d’Israël est venu adorer le veau d’or de sa propre fabrication comme son dieu au lieu du Seigneur Dieu qui l’avait conduit hors d’Égypte. Il était intenable pour le peuple d’Israël, après avoir commis une telle offense contre Dieu, de continuer à vivre avec Sa bénédiction et Sa protection. Parce qu’ils ne savaient pas comment arrêter de commettre le péché d’idolâtrie et de se dresser contre Dieu, Dieu a cherché à mettre un terme à leur comportement avec Sa colère. Cette colère de Dieu a suffi à mettre fin à leur transgression. Ainsi, le peuple d’Israël aurait dû réaliser à quel point c’était une merveilleuse bénédiction que Dieu soit devenu leur Dieu, et ils auraient dû Le remercier pour cela.
Dieu a cherché à établir Son Royaume en donnant aux Israélites Sa Loi, mais ils n’en voulaient pas, et cela signifiait des problèmes. Même si le peuple d’Israël avait absolument besoin de Dieu à ses côtés, il lui manquait seulement une telle connaissance et une telle foi. Ne réalisant pas que le Seigneur Dieu était leur Roi, le peuple d’Israël rejeta toute Sa grâce, et par conséquent, il ne pouvait recevoir les bénédictions de Dieu que s’il se repentait. 
 

Une telle transgression était déjà une deuxième transgression

La première transgression a été le péché commis dans le jardin d’Éden créé par Dieu. Quand Dieu créa les cieux et la terre et fit les êtres humains, Il leur permit de vivre dans le Jardin d’Eden. Dans ce jardin, Dieu leur a aussi permis de manger de tous les arbres, à l’exception de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Tentés par le serpent, cependant, Adam et Ève ont commis le péché de ne pas croire en la Parole de Dieu. Ne croyant pas à la Parole de Dieu, ils ont péché en mangeant le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. La transgression qu’ils ont commise à ce moment-là était le péché d’abandonner Dieu et de se dresser contre Lui avec Satan, croyant en sa parole à la place. Parce qu’ils ne croyaient pas en la Parole de Dieu, ils se sont rangés du côté de Son ennemi en se dressant contre Lui, et c’était leur premier péché. 
La deuxième transgression pour le peuple d’Israël est le péché de remplacer par le veau d’or le Dieu qui l’avait conduit hors d’Égypte vers le mont Sinaï. Même si Dieu était déjà devenu le Dieu d’Israël, ils L’ont trahi en Le rejetant et en adorant cette idole à la place. Ils ont fini par remplacer le Seigneur Dieu par le veau d’or. En conséquence, ils se sont bêtement opposés à leur propre Dieu. Parce qu’ils ne reconnaissaient pas le Seigneur Dieu comme leur Dieu, ils ont fait face à d’innombrables souffrances et malédictions dans ce monde pour ce péché de ne pas reconnaître leur Dieu. 
Qu’est-ce qui a poussé le peuple d’Israël à faire ce qu’il a fait? Était-ce parce que Dieu ne les traitait pas bien d’une manière ou d’une autre? Si ce n’est pas le cas, est-ce parce que Dieu ne leur a pas fourni la nourriture qu’ils aimaient? Si ce n’est ni l’un ni l’autre, est-ce parce que Dieu ne les a pas protégés des mains de leurs ennemis? Pourquoi le peuple d’Israël ne croyait-il pas en Dieu et Le négligeait-il autant, comme si Dieu lui avait fait du tort d’une manière ou d’une autre?
Loin de là, Dieu n’a-t-il pas délivré le peuple d’Israël par l’intermédiaire de Moïse alors qu’il souffrait sous l’esclavage depuis 400 ans en Égypte? Dieu n’a-t-il pas aidé leurs ancêtres et ne les a-t-il pas bénis abondamment avec la prospérité terrestre? Pourquoi se sont-ils alors dressés contre Dieu alors qu’Il avait été si bon avec eux? Le Seigneur Dieu était-il un tel repoussoir pour eux? Étaient-ils si inconscients de leurs méfaits parce que Dieu ne les avait pas punis?
Alors, Dieu a décidé de punir le peuple d’Israël. Il leur a démontré par leur souffrance qu’Il n’était pas un Dieu sans colère. Le peuple d’Israël n’avait jamais été puni par Dieu auparavant, mais cette fois Dieu l’a fustigé jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il avait été abandonné par Lui. Dieu a clairement montré aux Israélites que s’ils s’égaraient, la punition du péché les suivrait aussi.
 


Vous devez reconnaître Jésus-Christ comme votre Dieu

 
Vous vivez maintenant à l’ère du Nouveau Testament, mais vous devez aussi montrer votre crainte de Dieu en reconnaissant Jésus-Christ comme votre Dieu et en croyant en Lui. Ce n’est qu’alors que vous pourrez vivre par la foi en la Parole de Dieu, car quelqu’un qui est devenu l’un des Siens devrait vivre et recevoir Ses bénédictions tout en continuant la vie dans ce monde et demeurer dans l’Église de Dieu. Votre relation avec Jésus-Christ ne devrait jamais être en difficulté. Je vous exhorte à construire une relation forte avec Jésus-Christ, afin que vous puissiez recevoir dans votre cœur la rémission des péchés qu’Il offre et jouir de Sa paix et de Ses bénédictions dans votre vie. 
Jésus-Christ est le Messie et Dieu Lui-même. Pourquoi, alors, le peuple d’Israël a-t-il refusé de croire en Jésus, pour le rejeter et se dresser autant contre lui? Pourquoi ignorent-ils tant Jésus-Christ même maintenant, comme s’il n’était pas leur Dieu Messie? Le Dieu Trinitaire, qui a créé l’univers entier, est juste et miséricordieux ; Il est le Dieu juste et puissant qui a délivré l’humanité du péché. Notre Seigneur Jésus-Christ est le Dieu de tout l’univers, et Il est le Messie pour toute l’humanité. Il est le Dieu qui offre à l’humanité miséricorde, amour et grâce. Vous ne pouvez pas manquer de croire au statut divin de Jésus en tant que notre Dieu juste, sinon vous perdrez votre vie. Parce que Jésus-Christ est un Dieu miséricordieux et gracieux, Il est le Dieu juste qui accorde Sa grâce à quiconque est digne de la recevoir, et Il apporte Son jugement à quiconque mérite d’être condamné par Lui. Nous ne devrions jamais oublier la justice de Dieu.
Plein de justice et de miséricorde comme ceci, Jésus-Christ veut devenir le Dieu du peuple d’Israël. Pourquoi, alors, refusent-ils de croire en l’amour miséricordieux de Jésus-Christ, leur Messie, étant si ingrats? Pourquoi vivent-ils avec leur cœur élevé contre leur Messie comme des enfants immatures? Pourquoi le peuple d’Israël refuse-t-il de croire et d’accepter que Jésus-Christ miséricordieux soit le Messie qu’il attend? Ne devraient-ils pas croire que Jésus-Christ le Messie est leur Dieu, et remercier et compter sur ce Dieu? Le peuple d’Israël doit se repentir de son péché de rejeter Jésus-Christ comme son Dieu, et de refuser de croire à ce jour que Jésus-Christ, le Roi des rois, est le Dieu qui retournera sur cette terre et jugera les ennemis. Ils devraient se rendre compte qu’ils ne reçoivent pas leur Messie comme leur Dieu parce que le mauvais esprit dans leur cœur les garde captifs, avec leurs mauvaises pensées.
Il est écrit dans Marc 7:21-23 : «Car c'est du dedans, c'est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.» Le peuple d’Israël n’est pas différent de ce qui est décrit dans ce passage, et c’est pourquoi il n’a pas reçu son Messie à ce jour. Leurs cœurs et leurs esprits sont complètement saturés de mauvaises pensées. Dès le jour où ils sont nés dans ce monde de leurs parents, eux aussi sont nés imprégnés de mauvaises pensées, et donc ils doivent confesser et admettre à Dieu les péchés mauvais qu’ils ont commis selon leurs viles pensées. Tout le peuple d’Israël doit reconnaître que depuis le jour où il est né dans ce monde de ses parents, il est né contaminé par le péché. Par conséquent, ils doivent rechercher la miséricorde de Dieu auprès de Jésus-Christ le Messie, et ils doivent accepter de Sa part l’amour miséricordieux de Dieu. Nul autre que Jésus-Christ n’est leur Messie. 
Les êtres humains pensent toujours le mal et font le mal précisément parce que leur cœur et leur esprit ont été saturés de mal dès le jour où ils sont nés dans ce monde. En conséquence, les êtres humains doivent admettre leur vrai moi, qu’ils sont une semence de malfaiteurs. Comment peut-on faire quelque chose de bien quand tous les êtres humains ne sont rien de plus que des tas de péchés? Comment peut-on aimer? C’est précisément pour cette raison que tous les êtres humains doivent admettre leur vrai moi, que leur vie est pleine de mauvaises pensées; chercher à revenir de cette méchanceté; et quand ils ne peuvent pas le faire, vivre en croyant de tout cœur à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à l’évangile de la rémission des péchés et à la miséricorde et à la grâce de Dieu. C’est lorsque les méchants acceptent la grâce de Dieu et vivent par la foi qu’ils peuvent vraiment vivre la vie pieuse de la foi que Dieu veut qu’ils vivent. 
À quel point est-il stupéfiant et insensé pour le peuple d’Israël d’adorer le veau d’or au lieu de Dieu, alors qu’ils sont tous nés comme une semence de malfaiteurs qui avait besoin de la miséricorde de Dieu? Un tel comportement n’est-il pas ce que l’on pourrait attendre des adversaires de Jésus-Christ le Dieu Tout-Puissant? À quel point est-il insensé et honteux pour le propre peuple de Dieu de s’engager dans un tel comportement? Dieu veut donner à Son peuple toutes les bénédictions du Ciel qui sont réservées aux justes dans ce monde, alors pourquoi remplaceraient-ils ce Dieu miséricordieux par leur propre idole? Pourquoi sont-ils incapables de plaire à Dieu en croyant en Sa grande miséricorde alors que Dieu les a choisis personnellement, est venu les chercher et a cherché à être leur Dieu? 
Quand je regarde le peuple d’Israël, je vois qu’eux aussi sont nés dans ce monde avec une nature fondamentalement mauvaise, et c’est pourquoi ils se livrent à de telles dépravations. Par conséquent, eux aussi doivent être sauvés de leurs péchés maintenant en acceptant et en croyant en Jésus-Christ, le Messie de l’humanité, comme leur Dieu. Ils doivent se rendre compte que nous sommes tous capables de laver nos cœurs de la méchanceté et de vivre correctement comme le peuple de Dieu devrait vivre parce que nous respectons la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que Jésus a accordée à l’humanité.
 

Jésus est Dieu lui-même qui mérite d’être accueilli par ce monde

Le Dieu de l’humanité, Jésus-Christ, a cherché à être le Dieu du peuple d’Israël et des païens. Du point de vue du peuple d’Israël, tous ceux qui, dans ce monde, n’étaient pas juifs étaient des païens. Pour que ces gens reçoivent Jésus-Christ comme leur Dieu, ils devaient eux aussi accepter Son œuvre de salut dans leur cœur en croyant qu’Il était le Fils de Dieu et le Sauveur de l’humanité. Tous les peuples de ce monde devaient être délivrés de leurs péchés en croyant au don du salut que ce Dieu, le Christ, leur a donné par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour effacer les péchés de l’humanité. Dieu le Père voulait transformer en Son propre peuple tous ceux qui croyaient au salut de la rémission des péchés obtenue par le sacrifice de Son Fils. Par conséquent, nous avons dû accepter dans nos cœurs l’œuvre juste de la rémission des péchés que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, a accomplie une fois pour toutes en se faisant baptiser sur cette terre et en versant son sang sur la croix. 
Pour le peuple d’Israël, il semblerait plutôt étrange que nous, les païens, soyons bénis pour devenir le peuple de Dieu en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et en l’Esprit avec lequel notre Seigneur a effacé tous nos péchés. Aujourd’hui, nous ne pouvons être bénis pour devenir le peuple de Dieu que si nous avons foi en l’évangile de la rémission des péchés que notre Seigneur Jésus-Christ nous a donné, c’est-à-dire la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, nous pouvons encore voir que d’innombrables personnes souffrent, étant tombées dans une religion inutile dans leur tentative futile d’obtenir la bénédiction de devenir le peuple de Jésus-Christ. Au lieu d’accepter la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, a accomplie sur cette terre pour effacer leurs péchés, ils s’accrochent à la Croix et se consacrent à Jésus-Christ de toutes leurs forces. 
Les gens d’aujourd’hui ne peuvent pas être délivrés de leurs péchés, peu importe combien d’offrandes, de sacrifices et de travail acharné ils consacrent à Jésus-Christ. C’est entièrement selon Sa propre voie que le Seigneur a accompli l’œuvre de sauver l’humanité du péché. Cette voie de salut était que le Seigneur vienne sur cette terre et supporte personnellement tous les péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste à l’âge de 30 ans, afin qu’il puisse délivrer tous les pécheurs de leurs péchés. Ayant ainsi assumé les péchés du monde, le Seigneur est allé à la Croix et a porté toute la condamnation des péchés de l’humanité par Sa crucifixion. L’humanité doit cesser de penser et d’agir comme si le salut n’était obtenu que sur la Croix, abandonner de telles idées religieuses et croire plutôt que le Seigneur les a sauvés de leurs péchés une fois pour toutes par la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit selon Sa voie et la Vérité qu’Il a accomplie. Ce n’est qu’alors qu’il est possible de recevoir la rémission des péchés. L’humanité doit maintenant réaliser que la rémission des péchés obtenue par l’œuvre de l’eau et du sang de Jésus-Christ est dans le plan de Dieu, et qu’elle doit l’accepter dans son cœur par la foi. Ce n’est que si les gens le font qu’ils peuvent éviter de s’opposer à Jésus-Christ et de ne pas être en mesure de l’accepter dans leur cœur alors même qu’il se tient juste à leur porte.
 


Que signifie accepter Jésus dans notre cœur comme notre Sauveur?


Cela signifie que nous devons croire et accepter la Vérité que Jésus, étant venu sur cette terre incarné dans la chair d’un homme à travers le corps d’une femme, a porté tous nos péchés une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. Que nous croyions en Jésus-Christ signifie que nous devons vivre par la foi en la Justice de Dieu. La «Justice de Dieu» fait référence à l’œuvre de salut que le Seigneur a accomplie sur cette terre pour sauver l’humanité de ses péchés – c’est-à-dire qu’elle se réfère au baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste et au corps qu’Il a abandonné sur la Croix – et notre salut dépend entièrement de notre foi en cette œuvre que le Seigneur Lui-même a accomplie pour nous sauver de nos péchés.
C’est en croyant en l’œuvre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur a accompli pour nous, et en acceptant ainsi dans nos cœurs le baptême de Jésus et son sacrifice sur la Croix, que nous le recevons comme notre Sauveur. Pour que nous devenions vraiment le peuple de Dieu, nous devons croire que Jésus-Christ, qui est venu sur cette terre pour sauver les pécheurs, nous a délivrés de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes par sa Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, nous ne pouvons dire que nous n’avons reçu le Seigneur que si nous croyons de tout cœur en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur a accompli pour nous. 
En croyant au baptême de Jésus-Christ et à Son sang, aux actes d’amour qu’Il a accomplis il y a longtemps pour nous, pécheurs, nous pouvons maintenant recevoir la bénédiction de devenir le peuple de Dieu saint. Jésus-Christ est le Dieu Sauveur qui a remis tous nos péchés une fois pour toutes par le baptême qu’il a reçu dans le Jourdain et le sang qu’il a versé sur la croix. Nous devons croire en cette Vérité maintenant avec notre cœur. 
Dieu le Père nous parle maintenant du baptême par lequel son Fils a porté tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes. Ce baptême que Jésus a reçu dans le Jourdain est la Vérité qui lave les péchés qui sont dans nos cœurs maintenant. Jésus a assumé les péchés de ce monde par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste, et cet événement parle de la rémission de nos péchés. Il est absolument indispensable pour nous de croire que notre Dieu a béni quiconque croit en ce baptême de Jésus et au sacrifice qu’Il a fait sur la Croix pour être lavé de tous les péchés une fois pour toutes et recevoir le vrai salut par la foi en la Justice de Dieu.
 


De quel genre de foi avons-nous besoin pour notre croissance spirituelle?


Même si le peuple d’Israël s’appelait lui-même le peuple de Dieu, il a changé son Dieu pour le veau d’or. Ont-ils fait cela parce qu’ils n’avaient pas besoin de Dieu? Pourtant, malgré le fait qu’ils aient commis un tel péché, ils pouvaient être appelés le peuple du Royaume de Dieu parce qu’Abraham était leur ancêtre. Ainsi, ils ont été appelés le peuple de Dieu même quand ils ont péché comme ça. Abraham est devenu le père de la foi devant Dieu en croyant en Sa Parole. Même si le peuple d’Israël, ses descendants, continuait à pécher, ils pouvaient toujours recevoir la rémission des péchés par la foi parce qu’ils avaient des rituels sacrificiels par lesquels ils pouvaient être lavés de leurs péchés. Ils étaient fiers d’appeler le Seigneur Dieu leur Dieu, mais ils ont fini par Le trahir avec le veau d’or. Sont-ils alors vraiment le peuple de Dieu?
Leurs actes répréhensibles d’idolâtrie ont suffi à provoquer la colère de Moïse. Puisqu’ils ont remplacé leur Dieu par de l’or terrestre, ils méritaient de faire face à Sa colère. Cependant, parce qu’ils étaient encore le peuple de Dieu, ils pouvaient trouver Sa miséricorde. C’est parce que le Fils de Dieu est venu sur cette terre pour eux et a résolu les péchés de ce monde en les portant sur Son corps par Son baptême et en versant Son sang sur la Croix. Aux yeux de Dieu, le peuple d’Israël et les païens méritaient d’être maudits par Lui pour leurs péchés. Cependant, grâce à l’acte juste de Jésus-Christ, ils ont été plus que capables de recevoir la rémission des péchés et les bénédictions de Dieu en croyant en son amour. 
Pourquoi, alors, tant de gens dans le monde sont-ils si ingrats alors que Jésus-Christ est leur Sauveur et veut les guider? Pourquoi offensent-ils Dieu en Le remplaçant par quelque chose d’aussi insignifiant qu’un veau d’or? Tout cela parce qu’ils n’ont pas foi en Dieu, en son amour et en sa justice. 
À l’époque de l’Ancien Testament, le peuple d’Israël pouvait être délivré de tous ses péchés s’il reconnaissait simplement Jésus-Christ le Messie comme son Dieu et le suivait de tout son cœur. Ils étaient plus que capables de vivre avec l’amour abondant, les bénédictions et la protection de Dieu. S’ils avaient réalisé que Jésus-Christ était le Messie qu’ils attendaient, ils auraient pu être bénis en étant remis de tous les péchés qu’ils ont commis en désobéissant à Dieu. Pour les Israélites, ce n’était qu’une évidence que le Seigneur Dieu soit le Dieu d’Israël et leur Roi, et, avec l’avènement de l’ère du Nouveau Testament, ils auraient pu recevoir l’abondante miséricorde de Dieu s’ils avaient simplement réalisé et cru que Jésus-Christ était le Messie qu’ils attendaient. 
Pourquoi, alors, les gens ont-ils fini par être si tragiquement des imbéciles? Pourquoi n’ont-ils pas reçu leur Messie comme leur Dieu, alors que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, était venu sur cette terre pour édifier le Royaume de Dieu, être le Roi d’Israël et prendre soin de Son peuple? Pourquoi ne sont-ils toujours pas capables d’accepter Jésus-Christ comme leur Dieu et Sauveur? Ils doivent tous accepter par la foi le plan de Dieu accompli par Jésus-Christ leur Messie. C’est parce que Jésus-Christ a planifié de construire le Royaume de Dieu pour le peuple d’Israël comme son Messie. Cependant, parce qu’ils ne l’ont pas accepté comme leur Messie, ils ont fini par trahir leur Dieu miséricordieux. Même maintenant, Dieu exhorte le peuple d’Israël à recevoir Jésus-Christ. Malgré cela, le peuple d’Israël continue de vivre en opposition à Dieu, inconscient de Son plan accompli par Jésus-Christ. Ignorant le plan de Dieu, le peuple d’Israël peut être appelé collectivement un peuple entièrement obtus.
À l’époque actuelle du Nouveau Testament aussi, il y a des gens qui, même après être entrés dans l’Église de Dieu et avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, finissent par rester les ennemis de Dieu en refusant de servir cet évangile et en essayant de se mettre au-dessus de Son Église. Aujourd’hui, ce sont ces gens qui pensent que leur foi est meilleure que la foi de leurs frères et sœurs. Au lieu de consacrer leur cœur à l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, ils suivent leurs propres mauvaises pensées de la chair et, par conséquent, ils finissent par s’engager sur la voie de la perdition. Il y a aussi des gens qui perdent leurs bénédictions données par Dieu au profit de quelqu’un d’autre. De telles personnes doivent reconnaître et croire que Jésus-Christ est venu sur cette terre pour laver les péchés de l’humanité, a porté les péchés de tous les peuples de ce monde une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, et est ainsi devenu le bouc émissaire de l’ère de l’Ancien Testament.
Parce que le peuple d’Israël n’a pas reconnu son Messie, il a finalement perdu les bénédictions de Dieu au profit des païens. Les païens pouvaient maintenant recevoir la bénédiction de devenir le peuple de Dieu en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que Jésus-Christ était le Sauveur de l’humanité. Aujourd’hui, non seulement les païens, mais aussi le peuple d’Israël, doivent croire de tout cœur en la Vérité que Jésus-Christ a lavé les péchés de ce monde une fois pour toutes avec la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous aussi, nous devons admettre toute notre méchanceté devant le Messie notre Seigneur Dieu, et en même temps confesser le vrai salut en croyant que Jésus-Christ a remis les péchés de l’humanité une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Lorsque nous croyons de tout cœur en Jésus-Christ notre Messie et en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il a accompli pour nous, nous pouvons être libérés de toutes nos transgressions. Ainsi, Jésus-Christ notre Seigneur a donné la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous ceux qui vivent sur cette terre, et Il exhorte tout le monde à y croire. 
Nous devons réaliser que Jésus-Christ a rassemblé ceux qui croient en cet évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il nous a donné, et qu’il en a fait le propre peuple de Dieu. Dieu veut que nous connaissions et croyions tous au mystère de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la Vérité de la rémission des péchés cachée dans le plan de salut établi par Dieu et Sa providence. Il veut aussi que nous répandions, par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cet évangile du salut dans le monde entier. Dieu nous exhorte maintenant, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à réaliser que nous sommes les bienheureux qui appartiennent au plan de Dieu et à Lui rendre grâce dans nos vies. Par conséquent, nous voulons vivre avec action de grâce envers notre Dieu, croyant au véritable évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Messie nous a donné.
Toutes nos vies sont bénies pour recevoir l’aide de Dieu selon Son temps, car nous savons et croyons que Jésus-Christ est notre Messie. Il est absolument important pour nous d’être conscients de ce fait par la foi. Je vous exhorte donc à réaliser maintenant que chacun d’entre nous qui croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un constituant du Royaume de Dieu, à croire en notre Seigneur Messie, et à recevoir et à jouir, par cette foi, des bénédictions de Dieu dans votre vie d’aujourd’hui et l’éternité. Je vous demande de croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, et de savoir que nous sommes les saints qui croient en notre Dieu comme notre Messie. Vivons tous une vie qui glorifie Dieu, croyant que chacun de nous est un constituant indispensable du Royaume de Dieu, c’est-à-dire que nous sommes devenus le peuple de Dieu. En tant que peuple de Dieu, nous sommes tous aussi Ses soldats appelés par Lui. 
En fait, l’Église de Dieu est maintenant Son Royaume sur cette terre, car nous croyons en Jésus-Christ notre Messie et en Sa Justice. Grâce à notre Messie, l’Église de Dieu est maintenant pleine d’innombrables trésors célestes. L’eau vive de l’évangile de l’eau et de l’Esprit coule toujours dans l’Église de Dieu, étanche la soif d’une myriade d’âmes. L’Église de Dieu est comme l’oasis la plus bénie de ce monde. Pourtant, certaines personnes qui sont devenues des saints en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit suivent les mauvaises pensées de leur chair, pour finir par quitter l’Église de Dieu alors qu’elles cherchent à vivre seules. C’est tellement stupide! Ils sont comme des gens qui abandonnent volontairement les trésors que Dieu a donnés à Son Église. Si ceux qui sont devenus le peuple de Dieu quittaient maintenant le rassemblement de Son Église, non seulement ils seraient la proie des menteurs, mais leurs âmes souffriraient aussi de soif spirituelle et vivraient une vie maudite. Ils doivent se rendre compte qu’ils ne peuvent vivre avec des bénédictions que s’ils restent dans l’Église de Dieu, où coule la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donnée par le Messie, même s’il ne s’agit que d’un petit groupe. 
Si vous deviez vous éloigner du rassemblement de l’Église de Dieu, même s’il s’agissait de l’un de ses petits groupes, alors vous serez comme un sans-abri incapable d’obtenir de la nourriture spirituelle. Votre âme sera alors spirituellement affamée, car vous ne pourrez pas vous nourrir de la Parole de vie donnée par Dieu à temps, et finalement votre âme mourra de soif. Ceux qui sont devenus le peuple de Dieu ne peuvent vivre que s’ils se nourrissent du pain de l’âme par la foi, ce dont le Saint-Esprit parle dans l’Église de Dieu chaque fois qu’ils en ont besoin. Vous ne pouvez tous vivre dans ce monde que si vous demeurez dans l’Église de Dieu et si vous vous nourrissez de la Parole de Dieu, le pain de l’âme, par la foi. Votre âme ne vit-elle pas dans la faim maintenant, incapable d’obtenir de la nourriture spirituelle? Ne périssez-vous pas maintenant de votre manque de foi en la Parole de notre Messie? Alors que vous continuez votre vie sur cette terre, vous devez être quelqu’un qui a une estime de soi spirituelle aux yeux de Dieu. Pourquoi, alors, voudriez-vous quitter l’Église de Dieu et renoncer à Ses bénédictions?
Avoir une estime de soi spirituelle signifie vivre avec un cœur spirituellement satisfait. Une telle vie d’estime de soi est une bénédiction qui coule lorsque votre cœur trouve son accomplissement en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en prêchant cet évangile aux autres malgré les difficultés de la vie. Où pouvez-vous trouver un tel sentiment d’estime de soi qui vient de la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et du service du Messie, et où pouvez-vous vivre une vie aussi noble? Avez-vous l’intention de quitter l’Église de Dieu, Son peuple et leur rassemblement comme si vous jetiez une vieille paire de chaussures usée? Savez-vous vraiment ce que signifie quitter l’Église de Dieu? Si vous deviez quitter l’Église de Dieu, ce serait la même chose que de quitter le Royaume de Dieu et toutes Ses bénédictions. Si vous, quelqu’un qui est devenu un saint, deviez quitter l’Église de Dieu et vos compagnons saints, à partir de ce moment-là, vous n’auriez plus rien à gagner dans votre vie, et seule une vie maudite vous attendrait dans les jours à venir.
Lorsque vous demeurez dans l’Église de Dieu et que vous partagez tranquillement la communion avec vos frères et sœurs par votre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est alors que votre vie est bénie pour recevoir de petits morceaux de la grâce spirituelle donnée par Dieu. Ne réalisez-vous pas que vivre dans l’Église de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est vivre la vie la plus bénie? Si vous vous éloignez silencieusement du rassemblement de l’Église de Dieu, vous finirez par vivre dans des malédictions, car vous vous éloignerez de la communion spirituelle de la foi et de la grâce de Dieu. Pour vous nourrir de la Parole de vie qui coule maintenant dans l’Église de Dieu, vous devez vous tourner vers les livres spirituels qui contiennent le pain de vie fourni par la Mission de la Nouvelle Vie, et vous devez construire une relation étroite avec d’autres croyants qui partagent la même foi. Comme vous avez reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez réaliser que ces livres sont le pain de vie qui a été préparé pour vous à l’avance. 
Ce que vous devez comprendre, c’est ceci : si vous croyez en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous ne devez pas quitter le rassemblement de l’Église de Dieu, et vous devez vivre par la foi dans l’unité avec l’Église où vous demeurez maintenant. Ce faisant, vous devriez vous nourrir du pain de vie qui tombe du rassemblement de l’Église de Dieu et ainsi nourrir votre âme pendant que vous continuez votre vie. Vous devez aussi vous unir aux travailleurs de Dieu dans Son Église. C’est alors que vous pouvez vivre sous la protection et la grâce de Dieu, recevoir les bénédictions qu’Il offre, accomplir le commandement du Seigneur sur cette terre par la foi et vivre une vie de foi digne et épanouissante.
Il semble que vous n’appréciiez pas encore à quel point il est douloureux de quitter l’Église de Dieu et de ne plus pouvoir boire l’eau de la vie qui en découle. Tout comme votre corps dépérira sans eau, de même les âmes des justes dépériront à moins qu’elles ne ruminent sur la Parole de l’eau et l’Esprit, la Parole de Dieu, chaque jour par la foi. La direction du Saint-Esprit est assurée dans le cœur des saints en se nourrissant chaque jour de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui coule de l’Église de Dieu.
Nous devons savoir que si nous sommes effectivement devenus le peuple de Dieu en écoutant attentivement Sa Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en y croyant de tout cœur, alors nous devons maintenant demeurer dans l’Église de Dieu et demeurer avec Ses saints. Et nous devons maintenant accepter dans nos cœurs les conseils et les avertissements que nos prédécesseurs de la foi dans l’Église de Dieu offrent, et ainsi nourrir notre foi. Si vous les rejetez autrement, votre âme mourra de faim au milieu d’une famine spirituelle, car il n’y aura pas de pain de la Parole. En fin de compte, vous serez la proie des menteurs du monde. Vous viendrez vous nourrir de la nourriture corruptible des menteurs, et vous porterez le fruit de la méchanceté à la fin.
La Parole de Dieu prêchée par certaines personnes contient en fait des enseignements toxiques qui sont nocifs pour les auditeurs. Si les auditeurs se contentent de lire de tels enseignements sans se rendre compte qu’ils sont toxiques, et qu’ils le font non seulement une ou deux fois, mais continuellement, leurs âmes tomberont malades et finiront par périr. Par conséquent, si vous avez maintenant été déplacés de la place des pécheurs à la place des justes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez vivre en vous nourrissant constamment du pain spirituel qui coule toujours de l’Église de Dieu. La nourriture de la vie est comme l’eau vive pour votre âme, et vous devez en remplir votre âme en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En vous nourrissant de la Parole de Dieu par la foi chaque jour et chaque année à travers l’Église, un jour, vous découvrirez soudainement que vous êtes devenu une personne spirituelle.
Ceux qui ne s’écartent pas de l’Église de Dieu et vivent par la foi sont comme ceux qui vivent toujours au milieu des bénédictions de Dieu. Si nous croyons vraiment que Jésus-Christ est notre Dieu, alors nous devrions maintenant reconnaître l’Église de Dieu en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devrions aussi reconnaître la foi des dirigeants qui nous prêchent la Parole.
Le peuple d’Israël a péché contre Dieu parce que son cœur ne s’accrochait pas à la Parole de Dieu par la foi. Ils se sont égarés parce qu’ils ne croyaient pas que les serviteurs de Dieu relayaient Sa Parole. Cependant, bien pire que toute autre transgression, ils ne croyaient pas en Jésus-Christ, leur Sauveur, avec leur cœur, et ils s’éloignaient de leurs dirigeants qui les guidaient. Ils ne faisaient pas confiance à leurs dirigeants. En croyant au veau d’or formé par le feu comme leur dieu, le peuple d’Israël demandait les malédictions du Seigneur Dieu. Ils étaient comme les gens d’aujourd’hui qui quittent l’Église de Dieu et entrent dans la destruction de leur propre gré.
Le peuple d’Israël aurait dû au moins croire que Jésus-Christ qui est apparu à l’ère du Nouveau Testament est le Messie qu’il attendait. Ils auraient dû réaliser que le Seigneur Dieu était leur Dieu, et ils avaient aussi besoin de l’œil de la foi pour reconnaître dans leur vie que Jésus-Christ était leur Messie. S’ils vivent encore aujourd’hui comme des aveugles sans un tel œil de foi, ils devraient prier Dieu. Nous aussi, nous devrions prier Dieu de leur donner l’œil de la foi pour savoir et croire que Jésus-Christ est leur Sauveur tant attendu. Spirituellement parlant, le peuple d’Israël est comme un enfant à naître. Je ne pense pas qu’ils soient inexorablement destinés à être totalement abandonnés par Dieu pour ne pas avoir reconnu Jésus-Christ comme le Messie qu’ils attendaient. Je crois que le jour viendra où eux aussi s’agenouilleront devant leur Dieu Messie et confesseront leur foi en disant : «Seigneur, Tu es le Christ et le Fils du Dieu vivant.» 
Le peuple d’Israël ne croit pas que Jésus-Christ est le Seigneur Dieu, mais je crois qu’il y a une raison à cela. Je peux voir que derrière leur refus de croire en Jésus-Christ comme leur Messie se cache le plan de Dieu pour sauver les païens de tous leurs péchés. En croyant en la Parole de Dieu, nous pouvons voir que tout ce qui se passe dans ce monde a le plan détaillé de Dieu caché derrière lui. Nous pouvons réaliser que Dieu avait un plan profond pour nous apporter la rémission des péchés par Jésus-Christ notre Messie, et qu’Il nous a bénis pour vivre une vie glorieuse. 
En cette ère du Nouveau Testament, il est impératif pour nous de réaliser et de croire que le dessein de Dieu pour l’ère de l’Ancien Testament était de construire son Église par Jésus-Christ, le Messie de l’humanité. Nous pouvons voir que pour que le Seigneur Dieu construise son Église à l’ère de l’Ancien Testament, il fallait d’abord qu’il y ait son peuple, que ces gens aient besoin des statuts de Dieu et qu’ils aient aussi besoin du Dieu Sauveur. C’est parce que Dieu préparait le salut de chaque pécheur du péché par Son Fils Jésus-Christ.
La Bible nous enseigne aussi qu’à l’ère du Nouveau Testament, le Dieu Trinitaire a fait un plan majestueux pour que Jésus-Christ devienne non seulement le Dieu du peuple d’Israël, mais aussi notre Dieu à nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’Écriture nous fait savoir que le rassemblement de l’Église de Dieu, la loi de l’Esprit, et les saints qui croient en Jésus-Christ comme leur Dieu sont tous indispensables. Dans les jours à venir, le peuple d’Israël réalisera aussi que Jésus-Christ, le Messie de l’humanité, est le Dieu même qu’il attend depuis tout ce temps. Pour qu’ils réalisent qu’ils sont le peuple saint de Dieu, ils doivent atteindre la foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand ils s’en rendront compte, ils pourront se revêtir des bénédictions spéciales de Dieu. 
Ils doivent aussi atteindre la foi pour accepter dans leur cœur et croire en Jésus-Christ qui revient sur cette terre comme leur Dieu. Tous les êtres humains doivent croire que Jésus-Christ, Dieu Lui-même, nous a donné la rémission des péchés et la vie éternelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous tous qui vivons maintenant sur cette planète terre devons croire que Jésus-Christ est le Sauveur que nous attendions. Nous devons connaître et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la Justice de Dieu, et par la foi en cet évangile, nous pouvons devenir le peuple de Dieu. 
Désormais, nous devons consacrer le reste de notre vie à la gloire de Dieu et vivre notre foi. Vivant au 21ème siècle, vous et moi continuons à pécher, mais Jésus-Christ est venu nous chercher, et Il a remis tous vos péchés et les miens une fois pour toutes par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons atteindre la foi qui nous sauve en croyant en cette vraie Parole de l’évangile de la rémission des péchés. C’est pour devenir votre Dieu et mon Dieu que Jésus-Christ est venu dans ce monde à notre recherche comme le Sauveur qui a effacé nos péchés, et c’est dans ce but qu’il nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors recevons tous des bénédictions éternelles en croyant en Jésus-Christ qui est venu par l’eau et l’Esprit comme votre Dieu et le mien.
Comme les gens de l’Ancien Testament, avez-vous aussi l’intention de croire au veau d’or comme votre dieu et de rejeter Jésus-Christ, le vrai Sauveur et Messie de l’humanité? Le peuple d’Israël et tout le monde dans le monde entier doit maintenant croire que Jésus-Christ est le Roi des rois qui est venu les chercher comme le Sauveur de l’humanité. Alors croyons tous en la justice de Jésus-Christ et entrons ensemble dans son Royaume de gloire. Vous et moi devons atteindre la foi pour croire que le Sauveur de l’humanité, Jésus-Christ, est le vrai Dieu Sauveur qui nous a délivrés de toutes nos transgressions. Maintenant, pour que nous entrions tous dans le Royaume de Dieu que Jésus-Christ a préparé pour nous, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné ; et c’est mon espoir et ma prière les plus sincères que nous revêtions tous la gloire de Dieu par cette foi. 
Vous ne devez pas rejeter la Justice de Jésus-Christ, notre Roi des rois, et vous devez plutôt L’accepter dans votre cœur comme votre Sauveur et votre vrai Dieu. Jésus-Christ a lavé tous vos péchés et les miens avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et je prie pour les bénédictions de Dieu pour vous, afin que vous puissiez accepter cette Vérité du salut de l’évangile dans votre cœur, y croire et recevoir le droit de devenir l’enfant de Dieu et de vivre éternellement. En acceptant Jésus-Christ dans nos cœurs comme notre Dieu et notre Sauveur, nous pouvons maintenant recevoir et jouir des bénédictions de Dieu pour atteindre la vie éternelle. 
 


Jésus est le Dieu qui s’est révélé à nous tous


Christ est Dieu Lui-même, qui a apporté la rémission des péchés à tous les pécheurs par la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit qu’Il a accompli Lui-même. Il était heureux de se révéler à nous par le baptême qu’il a reçu et le sang qu’il a versé dans sa vie. Jésus-Christ est le Dieu de l’humanité, et il est le vrai Sauveur qui délivre l’humanité de tous ses péchés. 
Avec Dieu le Père et le Saint-Esprit, Jésus-Christ est le Dieu qui a créé ce monde. Il est le Dieu même qui, par le baptême qu’Il a reçu personnellement de Jean-Baptiste et le sang qu’Il a versé sur la Croix tout en assumant les péchés du monde, a achevé l’œuvre de sauver tous les êtres humains pécheurs de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes. Et Jésus-Christ nous a bénis pour croire de tout notre cœur qu’il est le «Dieu Sauveur qui aime l’humanité».
La Bible dit : «Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu» (Jean 1:12). Le moyen pour nous de recevoir le droit de devenir les enfants de Dieu est de recevoir la rémission des péchés par la foi pour atteindre le salut, en croyant que notre Seigneur Jésus-Christ est venu sur cette terre et a lavé tous les péchés de l’humanité avec Son baptême et Son sang une fois pour toutes. Nous atteignons le salut par la foi, en acceptant que Jésus-Christ est le Sauveur qui a aussi condamné nos péchés. Recevoir le Seigneur, c’est accepter dans nos cœurs, par la foi, toute l’œuvre juste que le Seigneur a accomplie quand il est venu sur cette terre. Et cela signifie aussi accepter Jésus-Christ dans nos cœurs comme notre Dieu et notre Sauveur. C’est ce que signifie «recevoir» le Seigneur. 
Aujourd’hui, il y a des gens qui, bien qu’ils croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne se tiennent pas du côté de Dieu, ont rejeté Sa volonté à la place et continuent leur vie tout en étant saisis par leurs propres mauvaises pensées. Ils vivent tragiquement et pitoyablement comme captifs de leurs propres mauvaises pensées. Même s’ils croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils veulent toujours vivre du côté de l’humanité plutôt que du côté de Dieu. Aaron savait très bien que le Seigneur Dieu était le Dieu d’Israël, mais il n’a quand même pas réussi à empêcher le peuple de Dieu de pécher. Si Aaron avait essayé d’empêcher le peuple d’Israël de pécher, il n’aurait pas remplacé Dieu par le veau d’or. Aujourd’hui, parce que nous croyons en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme notre Sauveur et notre Dieu, nous pouvons tous vivre par cette foi. En croyant en la Justice de Dieu, nous avons reçu la rémission des péchés et la vie éternelle.
Le peuple d’Israël qui s’est échappé d’Égypte sous la direction de Moïse à l’époque de l’Ancien Testament vivait comme les pèlerins d’aujourd’hui marchant sur le chemin difficile du désert sur cette terre. Il était donc absolument indispensable pour le peuple d’Israël de vivre en se confiant au Seigneur Dieu et en croyant en Lui. Cependant, les Israélites croyaient qu’ils étaient devenus le peuple de Dieu non pas par une telle foi, mais à cause de la foi de leurs ancêtres. En réalité, ils n’étaient rien de plus que des pratiquants de religion mondaine, pas les vrais croyants.
Beaucoup de chrétiens aujourd’hui professant croire en Jésus ne vivent aussi que comme des pratiquants religieux qui sont pratiquement athées, car ils n’ont pas personnellement vu la justice de Jésus-Christ. Parce qu’ils n’ont fait que plaindre la faiblesse de l’humanité sans se rendre compte de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils en sont venus à croire en Jésus comme leur Sauveur comme tout autre adepte de la religion mondaine, et donc leur foi est très problématique. Puisque dans leur chair tous les êtres humains suivent la convoitise du monde et la méchanceté de leurs propres pensées, même s’ils professent croire en Jésus comme leur Sauveur, en réalité, ils finissent par rejeter la Vérité que le Seigneur a effacé tous leurs péchés avec la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela se produit parce qu’ils comptent tous sur la religion de ce monde et la méchanceté de leurs pensées charnelles.
C’est pourquoi Dieu nous dit : «N’adorez aucune idole devant Moi.» Et Dieu nous dit à tous : «Ne servez aucun autre dieu que Moi.» Pourtant, la méchanceté de nos propres pensées imprègne nos vies, alors comment vivons-nous vraiment devant Dieu? Ne sommes-nous pas tous nés avec les douze ingrédients du péché dans nos cœurs et nos esprits depuis le jour de notre naissance, et ne vivons-nous pas avec ces péchés? C’est précisément pourquoi nous commettons tant de péchés en vivant dans ce monde, tous découlant de nos mauvaises pensées. Parfois, nous désobéissons délibérément à Dieu et faisons ce qu’Il nous a commandé de ne pas faire. Nous sommes beaucoup plus habitués à suivre nos mauvaises pensées pour commettre de nombreux péchés. Comme cela, parce que nous suivons naturellement nos mauvaises pensées et abandonnons nos cœurs à nos idoles, nous commettons de nombreux péchés contre Dieu dans nos vies.
Considérons l’argent ici, dont nous avons tous besoin pour continuer notre vie dans ce monde. Bien que l’argent soit essentiel pour que les gens gagnent leur vie dans ce monde, il n’est pas plus précieux que Dieu. Cependant, certaines personnes comptent sur l’argent plus que Dieu, lui font davantage confiance et le suivent davantage. Mais, que se passe-t-il lorsque les gens se tournent vers l’argent en suivant leurs mauvaises pensées? Une fois que nous devenons avides d’argent, il est inévitable pour nous de suivre l’argent plus que notre Dieu. Cela constitue alors de l’idolâtrie devant Dieu. 
Alors que nous continuons notre vie dans ce monde, il y a des moments où nous péchons contre Dieu. Chaque fois que nous péchons contre notre Dieu, nous devons ruminer sur le baptême que le Seigneur a reçu dans le Jourdain pour porter nos péchés et le sang qu’Il a versé sur la Croix, et nous devons y croire de tout notre cœur. Chaque fois que nous péchons, nous sommes obligés de nous souvenir de la justice de Jésus-Christ, notre Sauveur. L’œuvre juste de notre Seigneur Jésus-Christ nous guide vers la foi, et nous pouvons être absous de nos péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné. Nous en venons à vivre en chérissant et en comptant sur Jésus-Christ notre Seigneur plus que tout dans ce monde. Notre Seigneur nous fait savoir que nous avons déjà reçu la rémission des péchés par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il nous a donné. 
Nous commettons beaucoup de péchés en vivant dans ce monde difficile. Chaque fois que nous péchons contre Dieu, nous pouvons une fois de plus nous rappeler que le Seigneur a renoncé à tous nos péchés en confessant notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. Nous devons vivre en croyant en l’amour de Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il nous a donné. En tant que ceux qui croient en la rémission des péchés que notre Seigneur nous a donnée, nous devons confesser notre foi en sa justice et le suivre. Tentés par ce monde de pécher, nous commettons des transgressions tous les jours, mais notre Seigneur a lavé nos péchés avec la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons confesser notre foi en cet évangile chaque jour de notre vie. Sans cela, nous ne pouvons pas garder nos cœurs propres, même pendant une journée. Nous commettons tant de péchés dans notre vie qu’ils ne peuvent pas être regardés, nous devons donc les confesser et regarder le Seigneur qui nous rend parfaits. C’est alors que nous pouvons être purifiés pour toujours. Et nous devons admettre au Seigneur que nous ne pouvons pas nous empêcher de vivre une vie imparfaite et d’être privés de sa gloire.
Par conséquent, il est d’autant plus impératif pour nous de regarder notre Seigneur et de le suivre en plaçant notre foi dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu et dans l’amour de notre Seigneur. Confiants dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, nous devons croire qu’il a remis tous nos péchés une fois pour toutes avec l’eau et le sang, et nous devons courir vers le but de notre vie en faisant confiance à la Justice de Dieu. Il est indispensable pour nos cœurs de toujours ruminer sur la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit en laquelle nous croyons déjà, et c’est lorsque nous le faisons que nous pouvons vivre correctement sur cette terre en tant que justes en croyant en notre Messie. Chaque fois que nous ruminons tous sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, notre foi est rendue d’autant plus forte ; et chaque fois que nous confessons nos péchés en faisant confiance à la Justice de Jésus-Christ notre Sauveur, la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que Jésus-Christ nous a donné, l’évangile qui lave les péchés, brille encore plus brillamment dans nos cœurs. C’est ainsi que nous en venons à nous vanter de la justice de notre Seigneur et que nous sortons victorieux de la course de la foi que nous courons pour lui. 
Nous devons tous continuer notre vie dans ce monde, et nous ne pouvons vivre que si nous confessons nos péchés en faisant confiance à Jésus-Christ qui nous rend toujours parfaits, et que nous le regardons. Nous devons regarder la justice de notre Seigneur par la foi comme ceci parce que chaque fois que nous tombons dans nos faiblesses, ce Seigneur qui nous a sauvés est toujours vivant. Nous pouvons être rendus parfaits en posant nos yeux sur le Seigneur parce qu’il a complètement lavé tous nos péchés une fois pour toutes. Le Seigneur, qui nous a rendus parfaits, est dans nos cœurs, et c’est pourquoi nous pouvons tous vivre énergiquement en comptant sur lui à cause de notre foi. Lorsque nous regardons notre Seigneur à travers notre foi en Jésus-Christ et la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons voir à partir de cette Parole que nos péchés ont déjà disparu, blancs comme neige. Et grâce à notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a lavé nos péchés, nous pouvons continuer à faire l’expérience de la miséricorde de Dieu tout en vivant dans ce monde. Ainsi, nous en venons à remercier le Seigneur pour le fait que nous soyons maintenant capables de vivre notre foi et d’annoncer l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui plaît toujours à notre Seigneur. Notre Seigneur nous a rendus parfaits, et en le regardant à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons vraiment faire l’expérience d’un salut parfait. Nous venons louer le Seigneur pour nous avoir bénis afin de déverser les bénédictions de Dieu dans nos vies.
Par conséquent, c’est Jésus-Christ notre Sauveur qui nous est absolument indispensable et sur qui nous pouvons compter tout en vivant dans ce monde. Tout comme le vrai Dieu pour le peuple d’Israël était le Seigneur Dieu, à l’ère du Nouveau Testament, pour les Israélites et pour nous, le vrai Messie notre Dieu est Jésus-Christ. Nous vivons dans ce monde en commettant des transgressions, mais il est venu nous chercher à travers la Vérité de l’évangile qui lave les péchés, a porté nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste et nous a sauvés en versant son sang sur la croix. En vérité, Jésus-Christ est le Messie des croyants. 
Tout en vivant dans ce monde rude, Jésus-Christ a préparé la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour nous et pour le salut de tous les pécheurs, et cette Parole est la vraie Parole de salut qui a remis toutes nos transgressions. Grâce à la foi en cette Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui lave les péchés, nous avons pu recevoir notre rémission éternelle des péchés une fois pour toutes. Jésus-Christ qui est venu sur cette terre est le Dieu qui nous a accordé le salut, à nous et au peuple d’Israël. Sur cette terre et au Ciel, Jésus-Christ est le Dieu Sauveur de tous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Tout comme Jésus-Christ qui est venu sur cette terre pour nous était le Dieu des pères de la foi comme Abraham, Isaac et Jacob à l’époque de l’Ancien Testament, Il est maintenant le Dieu de ceux qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si le Seigneur Dieu était le Dieu des pères de la foi dans l’Ancien Testament, à l’ère actuelle du Nouveau Testament, Jésus-Christ est le vrai Dieu du salut pour tous ceux qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est le vrai Dieu du salut qui a effacé les péchés de ce monde une fois pour toutes avec le baptême qu’Il a reçu sur cette terre et le sacrifice de Son sang. Ayant fini d’effacer les péchés de l’humanité, il est tout à fait approprié que Jésus-Christ soit le Dieu de ceux qui croient au baptême qu’Il a reçu et au sang qu’Il a versé. Pour le peuple d’Israël aussi, Jésus-Christ est le vrai Dieu Sauveur. C’est la vérité de toutes les vérités, car il est clair comme de l’eau de roche que Jésus-Christ est le Dieu de tous ceux d’entre nous qui croient maintenant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Cependant, beaucoup de gens, y compris même le peuple d’Israël, ne peuvent ni reconnaître ni croire en leur propre Messie qui est venu sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils Le rejettent au contraire. Ils sont incapables de reconnaître qui est Jésus-Christ, le Messie de l’humanité qui est venu sauver les pécheurs de leurs péchés. Aujourd’hui, maintenant que nous sommes devenus un peuple d’Israël spirituellement parlant, Celui que nous devrions regarder est Jésus-Christ. C’est parce que Jésus-Christ est le Messie de ceux qui croient maintenant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons tous vivre par la foi, en réalisant à quel point c’est un honneur de connaître et de croire en Jésus-Christ notre Dieu. Nous ne devons jamais oublier le fait singulier que Jésus-Christ en qui nous croyons est notre Dieu. 
Même si Jésus est venu chercher tous ceux qui vivent dans ce monde comme leur Sauveur, d’innombrables personnes ne l’ont toujours pas accepté comme leur Messie. Nous devons reconnaître Jésus-Christ comme notre Sauveur, et nous devons aussi croire en lui de tout notre cœur et le louer dans notre vie. Alors que nous continuons notre vie, nous devons chérir de tout cœur notre foi en Jésus-Christ, les bénédictions du salut qu’il nous a données et les promesses célestes qu’il nous a faites. Nous croyons en la grâce du salut que Jésus-Christ nous a donnée, et nous ne devrions jamais rendre cette foi qui est la nôtre vaine. 
À l’époque de l’Ancien Testament, il fut un temps où le peuple d’Israël tomba dans l’idolâtrie, abandonnant le Dieu auquel il croyait depuis l’époque de ses ancêtres. Alors qu’ils faisaient face à des difficultés pendant un court moment, ils ont perdu leur Dieu comme ils ont perdu leur raison. Nous ne devrions jamais nous permettre de tomber dans l’incrédulité comme ça. Au contraire, nous devrions croire que Jésus-Christ est venu nous chercher comme le Messie, croire en sa justice et en la rémission des péchés qu’il a accomplies une fois pour toutes, et le remercier par cette foi. Nous avons d’autant plus de raisons de croire en la Parole écrite de Jésus-Christ et en son œuvre juste, de le louer, de le remercier et de vivre par la foi. 
Il est indispensable pour nous de réaliser que pendant que nous continuons notre vie sur cette terre, et dans l’éternité aussi, nous devons vivre en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné. Nous devons comprendre ici que se dresser contre notre Dieu en ne croyant pas en Son amour ni en croyant qu’Il est notre Messie est le plus grave de tous les péchés que nous pourrions commettre contre Dieu. Le peuple d’Israël, incapable de reconnaître que Jésus-Christ est son Dieu Messie, l’a rejeté et a vécu dans ce péché. De telles personnes ne peuvent s’empêcher de vivre comme des pécheurs devant Dieu ; ils vivent comme les ennemis de Dieu ; et ils apportent du chagrin à Jésus-Christ, leur Sauveur. Ils doivent se repentir et croire en Jésus-Christ comme leur Dieu. Ce n’est qu’alors qu’ils pourront revêtir l’amour de Dieu que le Messie offre.
Aujourd’hui, étant venu à l’humanité par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus-Christ est le Dieu éternel pour tous ceux qui acceptent dans leur cœur la rémission expiatoire des péchés accomplie par le Messie. Même en ce moment même, Jésus-Christ sauve tous les pécheurs de cette terre de tous les péchés du monde et les guide vers le Royaume des Cieux. Venu à notre recherche par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus-Christ veut maintenant devenir notre Sauveur. Alors pourquoi voudrions-nous jamais rester pécheurs en refusant de croire en Lui avec notre cœur? Spirituellement parlant, ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui ont reçu la Justice de Jésus-Christ, et donc nous sommes maintenant devenus le peuple de Dieu.
Jésus-Christ est maintenant notre Dieu et notre Messie, et nous ne devrions jamais Le rejeter sur la base de notre propre jugement et de nos propres mauvaises pensées de la chair. Si les gens ne croient pas que Jésus-Christ qui est venu sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit est leur Sauveur, et qu’ils se transforment plutôt en ses ennemis, ils finiront par échouer, car leur vie de foi sur cette terre sera complètement ruinée. Ils doivent se repentir et croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec nous, sinon ils périront à la fin.
 

Notre foi est-elle maintenant debout avec la Parole de Dieu?

Alors que vous poursuivez votre vie de foi devant Dieu, vous devez examiner si le fond de votre cœur croit ou non en Sa Parole. Il est temps pour nous de nous demander si nous croyons vraiment en la Parole écrite de Dieu telle qu’elle est, et de nous examiner. Nous pouvons alors voir que parfois nous sommes révélés comme les serviteurs de Dieu, et d’autres fois nous sommes exposés comme des personnes insupportablement indolentes devant Dieu. Bien que nous croyions maintenant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que nous servions cet évangile dans notre vie par la foi, nous devons encore méditer sur la façon dont Dieu nous voit, si nous Lui plaisons ou si nous provoquons Sa haine ; et nous devons nous tenir devant Dieu en faisant confiance à Sa Parole plutôt qu’à nous-mêmes. Nous devons tous continuer notre vie dans ce monde par la foi en la Parole écrite de Dieu. Sinon, nous serons détestés et abandonnés par Dieu. 
Par conséquent, nous, les justes, devons désirer plaire au Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs, et nous devons aspirer à suivre sa volonté. Si nous sommes toujours debout avec la Parole écrite de Dieu, cela signifie que nous marchons toujours avec le Saint-Esprit dans nos vies. Si, en revanche, nous ne nous accrochons pas à la Parole de Dieu dans nos cœurs et suivons nos pensées de chair, alors nous serons saisis par nos pensées charnelles plutôt que par la Parole de Dieu, et nos vies finiront par tomber dans le marécage de notre propre convoitise. Par conséquent, pour que nous puissions échapper à nos pensées charnelles, nous devons nous rapprocher de la Parole écrite de Dieu, de la direction du Saint-Esprit et des dirigeants de l’Église de Dieu. 
Pour se rapprocher de la Parole de Dieu, il y a plusieurs étapes nécessaires à franchir. Tout d’abord, nous devons lire la Bible tous les jours, même si ce n’est qu’un peu. Deuxièmement, nous devons écouter attentivement les serviteurs de Dieu qui croient et prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, afin que le pain de la foi nous soit fourni chaque jour. Troisièmement, nous devons consacrer notre vie à servir Dieu en étroite unité avec Ses ouvriers qui accomplissent Son œuvre. Faire l’œuvre de Dieu ici signifie soutenir l’annonce de l’évangile de Dieu, et cela signifie aussi travailler avec nos compagnons saints pour prêcher l’évangile. 
Maintenant que nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, marcher avec l’Esprit de Dieu devrait être aussi naturel que respirer pour nous. Pour que cela se produise, nous devons être en unité avec les dirigeants de l’Église. C’est parce que le Saint-Esprit travaille avec ceux qui croient en la Parole de Dieu, la suivent et lui obéissent dans l’unité. Alors, unissez vos cœurs avec les serviteurs de Dieu qui marchent devant vous, et n’arrêtez pas d’accomplir l’œuvre de Dieu. Voyant que votre cœur est en unité avec les serviteurs de Dieu, le Saint-Esprit vous guidera alors vers le bon chemin. Si vous vous rangez maintenant du côté de l’ennemi, vous finirez par appartenir au Diable et ferez face à toutes sortes de douleurs et de souffrances qui vous sont apportées par Satan, et donc vous devez échapper à cette vie rebelle en plaçant votre foi en la Parole de Dieu. 
 

Comment devrions-nous mener notre vie de foi devant Dieu?

Bien sûr, nous devons croire en la Parole écrite de Dieu, et selon cette foi qui est la nôtre, nous devons admettre que nous avons nous-mêmes des pensées charnelles qui sont fondamentalement mauvaises. Nous devons aussi continuer notre vie dans ce monde par la foi qui nous a sauvés de nos péchés, en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a bénis pour naître de nouveau en tant que justes, au lieu de rester des pécheurs. Nous pourrons alors vivre notre foi au plaisir de Dieu. Même si nos actes peuvent être manquants devant Dieu, le fond de nos cœurs doit suivre Sa Parole écrite par la foi. Nous devons tous maintenant continuer notre vie dans ce monde actuel par notre foi en la Parole écrite de Dieu. Si nous voulons maintenant vivre le genre de vie que Dieu veut que nous vivions, alors nous devons croire et suivre Sa Parole qui est prêchée par Ses travailleurs demeurant dans l’Église établie par Dieu sur cette terre. 
C’est parce que notre Dieu ne nous juge pas sur la base de nos actes de la chair. Si nous croyons maintenant de tout cœur en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit écrite dans l’Ancien et le Nouveau Testament, et si nous travaillons à répandre l’évangile de Dieu avec nos cœurs unis à ceux qui nous précèdent, alors notre Dieu sera réjoui par vous et moi. Dieu vous utilisera comme Son travailleur plus qu’adéquatement, et Il sera heureux de vous. C’est parce que le Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs nous juge en fonction de la foi que nous avons dans la Parole de Dieu au fond de nos cœurs.
Si nos cœurs désirent vivre notre foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole écrite de Dieu, le Saint-Esprit sera réjoui par nous. Bien que nous puissions marcher dans la vallée de l’ombre de la mort, notre Dieu nous délivrera de là. Bien que nous puissions échouer, Dieu nous guidera sur le chemin de la justice pour l’amour de Son nom. Nous croyons que Jésus-Christ qui est venu sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit est notre Dieu Sauveur. En tant que croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous prêchons et servons cet évangile de Dieu, et notre Dieu nous bénit tous.
Par conséquent, nous devons suivre la Parole écrite de Dieu, et nous devons être en unité avec nos frères saints qui croient et suivent la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par notre foi en la Parole de Dieu écrite dans l’Ancien et le Nouveau Testament, nous devons suivre notre Seigneur, et nous devons aussi vivre la vie bénie, où nous sommes conduits par le Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs. En voyant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Saint-Esprit se réjouit de découvrir que nous sommes les disciples de la Parole de Dieu. Dieu nous a transformés, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en Ses ouvriers suivant Sa Parole, et Il est heureux de nous voir exercer notre foi.
Le Dieu en lequel nous croyons nous fait savoir quel genre de Dieu Il est. Et il est ravi de voir que nous croyons tous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et que nous entrerons dans le Royaume des Cieux. Il est donc impératif pour nous de nous rapprocher de la Parole écrite de Dieu et de ses serviteurs, car ce n’est qu’alors que nous pourrons être conduits par le Saint-Esprit. En suivant la direction de l’Esprit Saint, nous pourrons alors prêcher, par la foi et dans le monde entier, la Parole de l’évangile de l’eau et l’Esprit que notre Seigneur nous a donnée. D’ici là, en tant que ceux qui croient et suivent la vraie Parole qui nous a bénis pour naître de nouveau d’eau et d’Esprit, nous devons réaliser que suivre la volonté de notre Seigneur est la direction même du Saint-Esprit.
Nous pouvons voir que ceux qui professent croire au Seigneur selon leurs mauvaises pensées ont leur cœur égaré à cause de ces mauvaises pensées qui leur sont propres. Nous devons réaliser que lorsque nos cœurs s’assombrissent, nous rendons le Saint-Esprit vivant dans nos cœurs mal à l’aise. Nous pouvons aussi voir que lorsque nos cœurs sont dans les ténèbres, nous rejetons la direction du Saint-Esprit. Avec nos cœurs rejetant la direction du Saint-Esprit, nous ne pouvons pas plaire à Dieu. Au contraire, nos cœurs ne seront remplis que de chagrin. 
Pour que nous puissions suivre notre Seigneur par la foi, nous devons d’abord recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu écrite dans la Bible, et nous devons nous soumettre à la direction de nos prédécesseurs dans la foi. Nous devons réaliser que nous ne pouvons pas être conduits autrement par le Saint-Esprit si nous nous accrochons à nos mauvaises pensées. Même si nous accomplissons tous l’œuvre de Dieu, nous ne vivons pas nécessairement tous sous la direction du Saint-Esprit dans la même mesure, et il y a des degrés de différences même quand il s’agit d’une vie de foi aussi noble. En conséquence, vous devez reconnaître qu’il y a des dirigeants devant vous qui guident les saints de l’Église dans la volonté de Dieu. Conduits par le Saint-Esprit dans leur cœur, ces dirigeants vivent pour la gloire de Dieu. 
 

Quelle est la bonne vie de foi?

Nous devons vivre en croyant avec notre cœur à la Parole de l’évangile de l’eau et à l’Esprit écrite dans les deux Testaments de la Bible. Nous devons vivre dans la soumission à la direction du Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs. Nous devons aussi réaliser que pour tous ceux d’entre nous qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné, le Saint-Esprit demeure dans nos cœurs. Le Saint-Esprit est le Dieu qui travaille selon la Parole écrite. Ainsi, nous savons que nous pouvons tous accomplir l’œuvre qui apporte de la joie à notre Dieu. En d’autres termes, Dieu nous a fait savoir qu’Il est toujours avec nous les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs à cause de notre foi nous fait savoir par la Parole de Dieu qu’Il est avec nous. Nous savons que nous marchons avec notre Dieu dans ce monde rude par notre foi en Sa Parole. Même si notre chair est imparfaite à tous points de vue, nous sommes toujours capables de plaire au Saint-Esprit et de le suivre par notre foi en la Parole de Dieu écrite dans les deux Testaments de l’Écriture.
Pour ce faire, nous devons unir notre cœur et notre foi à l’Église de Dieu et suivre sa direction. Que signifie unir notre foi à l’Église ici? Cela signifie vivre notre foi en croyant en la Parole de Dieu prêchée par Son Église, en nous soumettant à la volonté de Dieu qui est transmise aux croyants dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en unissant nos cœurs à ceux de nos prédécesseurs de la foi. 
Avec mes collègues dont le cœur est maintenant en unité avec l’Église de Dieu, je peux accomplir mon devoir de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi. Je suis tellement reconnaissant à mon Dieu d’avoir ces collègues qui participent à l’œuvre de l’annonce de l’évangile par la foi, et mon cœur est également ravi. Je remercie mon Dieu de m’avoir donné ces collègues. L’œuvre de Dieu n’est pas quelque chose qui n’est fait que par certaines personnes. Au contraire, l’œuvre de Dieu peut être accomplie dans l’unité par tous ceux dont le cœur a maintenant foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Peu importe qui vous êtes, si vous avez reçu la rémission des péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné à tous, et si vous voulez suivre la direction du Saint-Esprit, alors vous pouvez servir le Seigneur. Quand il s’agit de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons tous participer à cette œuvre ensemble.
Guidés par le Saint-Esprit et demeurant dans l’Église de Dieu, nous, les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, accomplissons fidèlement notre devoir d’étendre le Royaume de Dieu, même en ce moment même. Partout dans le monde, il y a maintenant d’innombrables travailleurs de Dieu qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et qui travaillent à répandre cet évangile de Dieu. Ils prêchent l’évangile et soutiennent son ministère. Avec ces travailleurs qui sont conduits par l’Esprit Saint, nous devons proclamer la Vérité de Dieu dans l’unité. Le Saint-Esprit nous donnera alors la force et la foi de nous tenir aux côtés de nos collègues, afin que nous puissions être utilisés comme ses instruments pour étendre le Royaume de Dieu. De plus, parce que Dieu aime Ses ouvriers, Il leur répond chaque fois qu’ils prient et pourvoit à tous leurs besoins où qu’ils soient. Je sais très bien que le Seigneur aime ses ouvriers et les bénit. Croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit écrite dans les deux Testaments de l’Écriture, nous cherchons à suivre le Seigneur par cette foi et, ensemble, nous nous consacrons tous à la cause de la mission mondiale d’édifier le Royaume de Dieu. 
Nous savons qu’il y a beaucoup de gens dans le monde entier qui ont besoin de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et nous demandent notre aide. Nous pouvons conduire ces gens au Seigneur qui leur offre le salut. Nous pouvons aussi proclamer notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Justice à ceux qui vivent en dehors de Son Royaume. Nous travaillons avec les saints sauvés pour guider tous les peuples du monde, qui sont les descendants d’Adam, vers l’eau et l’Esprit. 
Vivez-vous maintenant votre foi au plaisir du Seigneur, en suivant ses conseils par votre foi en la Parole écrite de Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Pour nous, croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il y a maintenant beaucoup d’âmes à travers le monde à qui nous devons prêcher cet évangile. Nous accomplirons fidèlement ce devoir devant Dieu, en suivant la direction du Saint-Esprit et en consacrant notre vie au ministère de l’évangile pour le plaisir du Seigneur. Nous ne devrions jamais courir après le prestige et le pouvoir comme les gens du monde. Nous ne devrions jamais nous transformer en objets de la haine de Dieu comme ces gens.
Même dans notre rassemblement, il y a un certain nombre de personnes qui, bien qu’elles professent croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit du Seigneur, ne font pas réellement l’œuvre qui plaît à Jésus-Christ. Cependant, eux aussi en viendront à croire vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et auront la foi pour accomplir l’œuvre de Dieu avec nous. Nous devons donc fortifier nos cœurs par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons accomplir, par cette foi, la tâche que le Seigneur nous a confiée de répandre l’évangile. Pour ce faire, nous devons être fidèles au Seigneur en faisant confiance à l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui lui plaît. 
Lorsque nous affrontons ceux qui se dressent contre Dieu, nous devons résoudre nos cœurs avec détermination comme suit : «Même si vous vous opposez à l’œuvre de Dieu, nous croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit écrit dans la Bible, et nous servirons cet évangile et le proclamerons par la foi dans le monde entier, car c’est la volonté de Dieu.» Avec ce genre de foi, nous devrions laisser au Seigneur le soin de traiter avec ceux qui s’opposent à la volonté de Dieu. Parce que Dieu nous a donné un tel objectif de foi, nous devons unir nos cœurs à ceux qui marchent devant nous et vivre dans l’unité par cette foi. Après avoir épousé le but de la foi dans le Saint-Esprit, vous et moi vivons maintenant selon ce but. Comme les pèlerins de la foi qui marchent vers le Royaume des Cieux, nous devons tous vivre avec un tel tempérament de foi. 
Ceux dont le cœur est conduit par la Parole de Dieu et le Saint-Esprit sont tenus de voir grandir leur désir de connaître la volonté de Dieu et de vivre par la foi en Son Église, et ils pourront donc accomplir encore plus l’œuvre de Dieu. Au fil du temps, il y aura de plus en plus de gens de foi qui suivront la direction du Saint-Esprit, comme le soleil qui se lève de l’est. Ces gens verront leur foi grandir davantage et en viendront à vivre comme les grands travailleurs de Dieu. Au fur et à mesure que nous serons plus nombreux à appartenir au Saint-Esprit, nous apporterons, comme nous le devrions en tant que personnes de foi, de la joie à Dieu avec notre foi en Sa Parole écrite. Ceux d’entre nous qui ont ce genre de foi sont invincibles pour les gens du monde. En vivant toujours notre foi en la Parole au plaisir du Seigneur, nous apporterons de la joie à Dieu. Nous sommes les justes qui vivrons toujours comme les serviteurs de Dieu devant Sa Parole. 
Nous vivons maintenant tous dans ce monde sans espoir avec la direction de notre Seigneur et du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit se réjouit que nous respections toujours l’évangile de l’eau et de l’Esprit et que nous travaillions avec le Seigneur, et il nous conduira sur le chemin qui plaît à Dieu. Fidèles à notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes, nous vivrons toujours une vie victorieuse par notre foi au Seigneur. Nous sommes tellement reconnaissants au Seigneur de nous avoir bénis pour vivre une telle vie de foi. Nous donnons tout l’honneur, la gloire, les remerciements et la louange au Dieu Trinitaire et à notre Seigneur Jésus-Christ qui est devenu notre Sauveur. 
En tant que personne qui croit en la Parole écrite de Dieu, vous servez maintenant Son œuvre aux côtés de notre Seigneur, qui est le Berger de l’Église de Dieu, et du Saint-Esprit. Parce que Dieu regarde votre foi pour Son discernement, vous devez maintenant vivre par la foi selon la Parole de Dieu. Jusqu’à ce jour, nous avons couru notre course en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est grâce à la direction de la Parole parfaite de Dieu et du Saint-Esprit que nous sommes arrivés jusqu’ici. Connaissant tout de notre situation et de notre foi, le Seigneur nous a protégés encore plus, et il nous a bénis et nous a guidés là où nous sommes maintenant. 
Lorsque le Seigneur jugera notre foi, il jugera sans aucun doute selon que nous avons vécu ou non selon la Parole de Dieu et la direction du Saint-Esprit. À ceux d’entre nous qui ont travaillé dans l’unité avec l’Église de Dieu qui constitue Son Royaume selon notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre Seigneur donnera Sa grâce et Ses bénédictions célestes pour en jouir.
En tant que Juge final, notre Seigneur jugera notre foi et nous donnera des récompenses ou des punitions en fonction du fruit de notre vie de foi. Laissant à Dieu le soin de décider de tout jugement et de toute norme, nous voulons vivre le reste de notre vie en plaçant notre foi dans le Seigneur jusqu’à ce que nous terminions magnifiquement notre course. Guidés par le Seigneur et inspirés par le Saint-Esprit, nous vivrons le reste de notre vie en servant l’annonce de l’évangile jusqu’à ce que nous retournions à notre Seigneur. Et nous vivrons avec Jésus-Christ, le centre de toute vie de foi, et notre Seigneur conduira son peuple à son Royaume et sera avec nous. Nous rendons grâce à Dieu avec notre foi. Amen! Alléluia! Le Seigneur nous appellera ses fidèles serviteurs pour avoir vécu selon une telle foi, nous félicitera pour notre dur labeur et nous bénira pour vivre éternellement dans le Royaume des Cieux. Croyant en la Parole de promesse que notre Seigneur nous a donnée, nous vivrons avec l’espoir que les promesses que Dieu nous a faites seront accomplies. Amen!