Étude du Tabernacle

L'autel des Holocaustes

L'autel des Holocaustes
 
Ustensiles pour l'autel des Holocaustes
 
L’autel des Holocaustes, mesurant 2,25 m de long et de large et 1,35 m de haut, était fait de bois d’acacia et recouvert d’airain. A chaque fois que les Israélites regardaient cet autel des Holocaustes, ils en venaient à reconnaître qu’ils étaient ceux qui étaient coincés dans leur jugement et incapables d’éviter leur condamnation. Et comme l’animal du sacrifice était mis à mort, ils réalisaient aussi qu’eux, également, devaient mourir à cause de leurs péchés. Mais ils en venaient aussi à croire que le Messie viendrait sur cette terre et prendrait leurs péchés en étant condamné et mis à mort comme les offrandes sacrificielles à cause de leur péché. 
L’autel des Holocaustes était une ombre de Jésus-Christ notre Sauveur. Comme les animaux sans défaut étaient sacrifiés par l’imposition des mains et l’effusion de sang, Jésus-Christ vint à nous comme le Fils de Dieu et prit la condamnation de tous nos péchés. Comme les offrandes sacrificielles de l’Ancien Testament devaient accepter tous les péchés par l’imposition des mains et verser leur sang, Il accepta tous les péchés du monde transférés sur Lui en étant baptisé par Jean, et prit la condamnation de ces péchés en versant Son sang sur la Croix. 
De cette façon, l’autel des Holocaustes nous montre que Jésus-Christ prit tous nos péchés sur Lui par Son baptême, mourut sur la Croix, ressuscita des morts, et nous sauva donc.