Studium über die Stiftshütte

Le Lieu Saint

Le Lieu Saint
 
Les planches
 
Ustensiles du sanctuaire
 
Je voudrais méditer sur les significations spirituelles contenues dans les colonnes du Lieu Saint et les couleurs de son rideau. Le Tabernacle que nous considérons ici mesurait 13,5 m de long et 4,5 m de large, et était divisé en deux pièces appelées le Lieu Saint et le Lieu Très Saint. Dans le Lieu Saint, il y avait un chandelier, la table des pains de proposition, et l’autel des parfums, alors que dans le Lieu Très Saint se trouvaient l’Arche du Témoignage et le Propitiatoire. 
Composé du Lieu Saint et du Lieu Très Saint, le Tabernacle était entouré de tous les côtés par des planches de bois d’acacia mesurant environ 70 cm de large et 4,5 m de haut. Et à la porte du Tabernacle, cinq colonnes de bois d’acacia recouvertes d’or étaient placées. La porte elle même, par laquelle on entrait dans le Tabernacle depuis la cour extérieure, était faite d’un rideau tissé avec du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors. 
Dans le parvis extérieure du Tabernacle, il y avait soixante colonnes, mesurant chacune 2,25 m de haut. La porte du parvis, qui se trouvait à l’est, était aussi tissée de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors, et c’est seulement en passant par cette porte du parvis extérieure que l’on pouvait entrer dans le parvis du Tabernacle. Dans ce parvis du Tabernacle se trouvaient l’autel des holocaustes et la cuve. 
En les traversant, on arrivait alors à la porte du Tabernacle, mesurant une hauteur de 4,5 m. Cette porte du Tabernacle avait cinq colonnes, dont les bases étaient d’airain. Comme la porte du parvis du Tabernacle, la porte du Tabernacle était aussi faite d’un rideau tissé de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors, et attaché aux crochets d’or placés au sommet des cinq colonnes. Ce rideau était la séparation qui divisait l’intérieur et l’extérieur du Tabernacle.
Dieu demeura dans le Tabernacle bâti avec 48 bords. Dieu manifesta Sa présence au peuple d’Israël avec une colonne de nuée le jour et celle de feu la nuit au dessus du Tabernacle. Et dans le Sanctuaire, où Dieu Lui-même demeurait, la gloire de Dieu remplissait le lieu. Dans le Lieu Saint, il y avait la table des pains de proposition, le chandelier, et l’autel des parfums, et dans le Lieu Très Saint, il y avait l’Arche du Témoignage et le Propitiatoire. C’étaient des endroits interdits au peuple commun d’Israël ; seul les sacrificateurs et le Souverain Sacrificateur pouvaient entrer en ces lieux selon le système du Tabernacle.
Tous les ustensiles à l’intérieur du Sanctuaire étaient faits d’or ; le chandelier était doré, et la table des pains de proposition l’était également. Comme tous les ustensiles dans le Sanctuaire et ses murs étaient ainsi faits d’or pur, l’intérieur du Sanctuaire brillait constamment avec éclat, dans un rayonnement doré. 
Le fait que l’intérieur du Sanctuaire brillait ainsi avec éclat dans un rayonnement doré nous montre que les saints qui sont sauvés vivent leur précieuse vie de foi à l’intérieur de l’Eglise de Dieu. Les saints qui vivent dans leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont comme l’or pur que l’on trouve dans le Sanctuaire. La vie que ces saints vivent dans le Sanctuaire est une vie bénie de celui qui demeure dans l’Eglise, se nourrit de la Parole de Dieu, qui Le prie et Le loue, qui se tient devant le trône de Dieu et qui est couvert de Sa grâce tous les jours, le tout au travers de l’Eglise. C’est la vie de foi dans le Sanctuaire. Vous devez saisir dans votre cœur que seuls les justes qui ont été sauvés au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent vivre cette précieuse vie de foi dans le Sanctuaire.